Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Philippe Bas : Le chéri de Lorie fait ses preuves dans Profilage

3 photos
Lancer le diaporama

Ce soir, jeudi 15 mars, la saison trois de Profilage, série policière de TF1, revient avec un nouveau personnage principal, le commandant Rocher, interprété par Philippe Bas.

Après la mort du commandant Pérac (Guillaume Cramoisan), c'est Rocher qui reprend les rênes, devant au passage convaincre Chloé, la psycho-criminologue loufoque (Odile Vuillemin), de revenir sur les scènes de crimes.

Douze épisodes inédits seront diffusés, et TF1, qui croit en la série, a déjà commandé une saison supplémentaire, comme le révèle Le Parisien. Tout au long de la saison, les téléspectateurs pourront découvrir de nombreux guests pour donner la réplique au chéri de Lorie : Frédérique Bel transformée en avocate véreuse, Axelle Laffont en mère à moitié folle ou encore le grand Michel Galabru en serial killer (on a hâte de voir ça) !

A l'occasion de cette participation, Michel Galabru a d'ailleurs accordé une interview à Télé 7 Jours (en kiosques le 19 mars 2012). Il explique avoir accepté le rôle car les dialogues y sont très bien écrits. Dans la série de TF1, il interprète donc un pervers, un rôle pas si difficile à jouer. "C'est d'ailleurs plus facile d'interpréter un pervers que de faire rire dans Le Gendarme à Saint-Tropez. Pour un acteur, le drame est plus reposant à jouer que la comédie", explique-t-il. Mais s'il n'a jamais personnellement eu à faire à la police, il raconte avoir été interrogé par la Gestapo en 1944 : "J'en suis resté marqué à jamais."

A 89 ans, Michel Galabru n'est en tout cas pas près de s'arrêter : "Pourquoi diable voulez-vous que je prenne ma retraite, alors que je n'ai pas jamais eu la sensation de travailler ?"

Philippe Bas sera-t-il à la hauteur de son prédécesseur ? Réponse ce soir dans Profilage, sur TF1.

Interview à retrouver dans Télé 7 Jours (en kiosques le 15 mars 2012)

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel