Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Prince enterre (un peu) la hache de guerre: 'On ne devrait pas se laisser faire'

Après dix-huit années de guerre contre sa maison de disques historique, Prince est enfin rentré au bercail. Warner Bros., qui a publié les albums du chanteur de 1978 à 1996, annonçait le mois dernier leur réconciliation. Une excellente nouvelle pour les fans... N'empêche, celui qui se fit un temps appeler Love Symbol n'a pas que des mots d'amour pour ses patrons !

Dans une toute récente interview accordée au magazine Essence, reprise par le Rolling Stone américain, Prince critique déjà ouvertement les pontes de Warner Bros. : "À chaque fois que je parle aux patrons des grands labels, ils sont toujours à la plage, s'indigne l'artiste. Au milieu de l'après-midi, je leur demande ce qu'ils font. 'Bah, je suis à la plage avec mes enfants.' Donc nous (les musiciens) travaillons pour qu'ils aient les moyens d'envoyer leurs enfants à la fac. Et à la plage. On ne devrait pas se laisser faire." Certes, Prince a mis un peu d'eau dans son vin : en 1996, au plus fort de sa crise contre Warner Bros., il était tout de même monté sur scène, la joue marquée du mot "slave" pour "esclave". Mais Prince le sait, il n'avait pas d'autre choix.

Le mois dernier, donc, Warner Bros. annonçait le retour de l'artiste dans son giron. "Tout Warner Bros. est ravi de travailler à nouveau avec Prince. C'est l'une des plus grandes stars mondiales. Il a un talent incroyable." Prince révélait dans la foulée la sortie d'un nouvel album et dévoilait le single The Breakdown. Mais ce n'est pas tout, un accord, dont les tenants financiers sont tenus secrets, permet à Prince de reprendre le contrôle sur son back catalogue. Soit tous ses albums sortis entre 1978 et 1996, parmi lesquels quelques incontournables comme Controversy (1980), 1999 (1982) ou Diamonds ans Pearls (1990). La réconciliation lui épargne en sus une lourde et coûteuse bataille judiciaire.

Si les fans se réjouissent, c'est que la première conséquence de cet accord est la sortie cet été, pour son 30e anniversaire, d'une réédition remastérisée de l'album culte Purple Rain (1984). C'est la première fois que Prince se prête à l'exercice, d'autres rééditions devraient suivre...

D'ici là, The Artist Formely Known As Prince poursuit sa tournée. Il chantera au mois de mai au Royaume-Uni, à Amsterdam et à Anvers. Son dernier passage à Paris a déjà deux ans et demi, c'était en juin 2011 au Stade de France.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image