Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Régine : La chanteuse et reine de la nuit met ses affaires en vente, témoignage "d'une époque"

Régine : La chanteuse et reine de la nuit met ses affaires en vente, témoignage "d'une époque"
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Exclusif - Régine - Enregistrement de l'émission "Clique" présentée par M. Achour sur Canal Plus à Issy-les-Moulineaux © Jack Tribeca/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Régine - Enregistrement de l'émission "Clique" présentée par M. Achour sur Canal Plus à Issy-les-Moulineaux © Jack Tribeca/Bestimage
Après Michou, une autre personnalité incontournable des nuits parisiennes voit ses affaires être proposées lors d'une grande vente aux enchères. En effet, Régine se sépare d'une partie de sa collection avec l'aide de la maison de ventes Mirabaud-Mercier.

Tenues de soirée, photographies, objets divers... La chanteuse et reine de la nuit, Régine, a décidé de se séparer d'une grande partie de ses affaires à l'occasion d'une vente aux enchères qui se tiendra le 14 janvier 2021. Les curieux et futurs acheteurs peuvent découvrir la collection dite L'Epoque Régine jusqu'au 13, à la Salle du Faubourg, chez Mirabaud-Mercier, au 174 rue du Faubourg Saint Honoré dans le 8e arrondissement de Paris.

"Régine est synonyme d'une époque insouciante où se mélangent aisément hommes politiques, capitaines d'industrie, artistes, sportifs, pour faire, le temps d'un soir, la fête ensemble 'Chez Régine'. À travers la vente de sa collection personnelle de photographies, de tenues de soirées (Guy Laroche, Ungaro, Issey Myaké, Chanel, Rykiel, YSL, Dior...), et un décor de circonstance, nous vous invitons à voyager dans le temps pour redécouvrir cette époque", nous apprend le communiqué de cette vente exceptionnelle.

Régine, née à Anderlecht en 1929 et "fille d'un confiseur au goût prononcé pour le jeu", avait découvert avec son père tout un univers qui sera le sien pendant des décennies, à Paris. "C'est de cette époque que lui vient son goût pour la nuit, la fête, les gens qui se couchent tard et tout ce qui brille avec élégance", relate le communiqué. Installée dans la capitale, elle a d'abord été disquaire puis barmaid avant d'ouvrir son premier établissement en 1956 : Chez Régine rue du Four. "Femme d'affaire redoutable, elle fera bientôt de son nom une licence et ouvrira une vingtaine de clubs à travers le monde (...) Artiste aux multiples facettes, elle mène en parallèle une carrière de chanteuse [La grande Zoa, les p'tits papiers, Je survivrai... NDLR] et d'actrice grâce à laquelle elle côtoie les milieux artistiques de son époque", ajoute encore le communiqué.

De ces années de gloire, de fêtes et de rencontres, Régine (91 ans) a accumulé des souvenirs par centaines. Ainsi, parmi les lots proposés à la vente on retrouve par exemple une paire de boucle d'oreilles signées Van der Straeten (estimation entre 300 et 500 euros), un ensemble chemisier et veste de chez Chanel (estimation entre 200 et 300 euros), une robe Guy Laroche (estimation entre 400 et 600 euros) ou encore un miroir dit La rose et moi d'Olivier Schrijver (estimation entre 700 et 900 euros), un portrait de Régine par Bourdin (estimation entre 200 et 300 euros)...

"Je suis une personnalité excentrique, baroque, et ma maison est aussi comme ça. Avec cette vente, je vends un peu de mon caractère et je pense que ce seront des gens aux personnalités originales qui voudront acheter ces objets", a précisé Régine au Parisien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image