Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Régis (Koh-Lanta) éliminé : "Il fallait se méfier de Claude" (EXCLU)

À l'issue du dernier épisode de "Koh-Lanta" diffusé vendredi 22 mai 2020, Régis s'est fait éliminer par ses camarades lors du Conseil, aux portes de la finale. Il fait aujourd'hui le bilan de son aventure mouvementée pour "Purepeople.com".

Vendredi 22 mai 2020, un nouvel épisode de Koh-Lanta a été diffusé sur TF1. Un épisode crucial puisque non pas un, mais deux candidats se sont fait éliminer. D'abord Éric à la suite d'une épreuve, puis Régis lors du Conseil. Alors qu'il pensait être sauvé, Claude a retourné la situation en usant de ses deux votes contre lui. Il s'agissait là d'une revanche assumée après que Régis s'est joué de Jessica et Teheiura, alliés de Claude. Interview.

Vous êtes éliminé aux portes de la finale, qu'est-ce qu'on ressent à ce moment-là ?

J'étais très en colère parce qu'il y avait vraiment deux places que je ne voulais pas, c'était partir lors du premier Conseil et partir au dernier. On se dit qu'on a fait tout ça pour rien, donc j'étais très en colère contre moi-même, en fait. Même si ça s'est retourné contre Claude, je suis en colère contre moi parce que j'ai passé mon temps à dire à mes camarades de l'aventure qu'il fallait se méfier de Claude et j'ai laissé mon sort entre ses mains comme un imbécile et avec le résultat qu'on connaît. Ma sortie, je ne la dois qu'à moi et je suis très fâché contre moi-même.

Considérez-vous le double vote de Claude contre vous comme une trahison ?

Sur le moment, oui complètement. Il m'avait assuré hors caméra qu'il ne voterait pas contre moi, donc moi j'ai pris pour argent comptant ce qu'il m'a dit. Mais je suis très bien placé pour savoir que dans Koh-Lanta, les promesses valent deux minutes et qu'après, elles sont déjà parties. Et moi, j'ai fait confiance, c'est de ma faute.

Vous dites ne pas comprendre le point de vue de Claude, qui vous élimine pour venger Teheiura et Jessica. Avec le recul, comprenez-vous mieux sa réaction ?

Plus pour Jessica que Teheiura parce que je pense qu'il était bien content qu'on se charge d'éliminer Teheiura, qui était un adversaire extraordinaire pour lui. Après, ça fait partie du jeu. On peut trouver ça injuste, mais ça fait partie du jeu.

Lui en voulez-vous encore aujourd'hui ?

Non, une fois que l'émission s'est terminée, quand j'ai revu Claude, la première chose que je lui ai dite, c'est que sur le moment, j'étais très en colère contre lui, mais il n'y a pas de haine, je ne lui en veux pas. On s'est pris dans les bras et puis retour à la vie réelle tout simplement.

En voulez-vous à vos camarades ex-jaunes, Naoil et Alexandra, d'avoir voté contre vous lors de ce dernier Conseil ?

Alexandra, ça se jouait entre elle et moi, donc forcément, elle n'avait que sa peau à défendre, et puis Naoil a fait son choix en son âme et conscience. Je ne peux pas lui en vouloir pour ça. On savait qu'on aurait un choix à faire, ce qu'on n'avait pas prévu, c'est que le rouage Claude se mette entre nous cinq. Il aurait fallu l'éliminer avant, on aurait dû réfléchir autrement.

Vous vous êtes à deux reprises joué de Jessica... Pourquoi ? Était-ce prémédité ?

La première fois où on tombe sur les binômes, j'étais l'émissaire jaune. De par ma position, j'étais capable de savoir si Teheiura et Charlotte avaient un collier donc il fallait faire du bluff sur ce coup-là, parce que l'idée c'était de faire croire à Jessica qu'elle et moi étions en danger. Et donc d'orienter les votes pour faire sortir les colliers et ainsi éviter l'élimination d'Éric et Alexandra. Mais sur le deuxième coup, ce n'était pas du bluff. Justement avec l'épreuve des binômes, j'ai découvert Jessica, on n'avait jamais parlé plus que ça, et lors de cet épisode qui a duré trois jours, on a beaucoup discuté et j'ai découvert une vraie belle personne. Elle m'a raconté un petit peu sa vie qui n'a pas toujours été simple. Et donc j'ai un vrai affect pour Jessica à ce moment-là. Quand je lui tape dans la main, il n'y a pas d'arrière-pensées.

Vous aviez confié avoir changé d'avis et voté contre Jessica après une dispute à propos du feu. Mais cette nuit-là, Jessica vous a vu discuter avec Moussa... Votre changement de vote n'était-il pas déjà acté au réveil ?

Dans la nuit, je discute avec Moussa et je lui dis que je ne veux pas éliminer Jessica, je reste sur Alexandra. Et lui me dit 'fais ce que tu veux, par contre ne dis pas aux filles que tu me l'as dit, je ferai comme si je ne savais pas.' Et le lendemain, on se réveille et le feu est éteint. Ça a été l'événement de la journée. Un moment donné, Jessica dit aux autres alors que je ne suis pas là : 'Je suis sûr qu'il a fait exprès pour me mettre dans le dur.' Moi, on vient me répéter ça, donc je vais la voir pour lui demander comment elle peut penser ça. Surtout avec le précédent Joseph. Quand on le voit à la télé, c'est très drôle, mais de la manière dont on nous l'a raconté, c'était loin d'être drôle. Donc pour moi, c'est presque une insulte et je lui dis 'écoute si t'es capable de penser ça de moi, c'est que tu n'as rien compris à qui j'étais. Donc désolé je voterai contre toi au Conseil'. Quand on part au Conseil, elle sait que notre accord ne tient plus.

Si vous aviez la possibilité de changer certains de vos choix dans l'aventure, le feriez-vous ? Si oui, lesquels ?

C'est difficile de répondre à cette question parce que les décisions, on les prend sur l'instant T et le moindre petit grain de sable peut prendre des proportions incongrues. Je ne serais pas capable de dire ce que je changerais parce qu'il faut se remettre dans le contexte, il y a énormément de choses qu'on ne maîtrise pas aussi sur Koh-Lanta, beaucoup de surprises... Denis et ses équipes sont très forts pour nous surprendre chaque jour davantage, moi je ne vais pas refaire le match. Ça ne servirait strictement à rien. Mais mon principal problème, c'est que je me suis laissé porter par l'affectif que j'avais pour les uns et les autres. Dans la vie de tous les jours, je ne suis pas quelqu'un d'affectif, j'ai même tendance à être un peu froid, et du coup, je ne pensais pas être comme ça sur l'île. Si aujourd'hui, il y avait quelque chose à refaire, ce serait ça, mettre plus de distance affective entre moi et les autres. J'aurais peut-être continué mon parcours.

Finalement, le seul qui vous a toujours été fidèle, c'est Éric...

Oui tout à fait ! C'est le paradoxe parce qu'à l'écran, on ne vit pas une amitié ou en tout cas une complicité et, pourtant, elle existe. Éric, c'est quelqu'un que j'ai découvert en même temps que les autres, c'est une vraie belle personne, il n'y a pas de calcul, il ne s'arrête jamais. Il est réveillé, il va couper du bois, il part à la pêche, il va chercher du manioc... C'était le plus âgé, mais je peux vous assurer qu'il bossait comme Moussa et moi réunis !

Qu'est-ce qui a été le plus dur pour vous dans l'aventure ?

Le plus dur, ça a été la pluie, ça rend les conditions de vie extrêmement pénibles parce que les vêtements qu'on porte ne sèchent plus, on a toujours froid, c'est très désagréable. Et une fois que c'est mélangé à tout le reste, ça devient compliqué.

Combien de kilos avez-vous perdu ?

J'ai perdu 18 kilos. J'ai décollé de France, je pesais 74 kilos et à ma sortie, 56 kilos. Là, actuellement, je suis entre 71 et 72 kilos.

Comment s'est déroulé le retour à la réalité ?

Ça fait bizarre parce qu'on vit vraiment en autarcie dans un calme absolu et c'est vrai que de se retrouver à l'aéroport avec du bruit et des gens partout, de rentrer chez soi sans notre petit groupe avec qui on a passé une quarantaine de jours, ça fait bizarre. On s'appelait tous plusieurs fois par jour au début parce qu'on avait besoin de s'entendre. La famille ne comprend pas, en fait.

Vous et vos proches avez été victimes d'un véritable lynchage et d'horribles menaces depuis la diffusion de Koh-Lanta, comment le vivez-vous ? Avez-vous pris des mesures de sécurité pour vos enfants ?

Déjà, il faut savoir que ALP a porté plainte, moi aussi à titre civil. J'ai dû supprimer mon compte Facebook. À la base, il était privé, mais une fois que mon nom de famille a été rendu public, les gens n'arrêtaient pas de m'identifier sur plein de trucs. Et puis j'ai fait changer le nom de famille de ma femme, et de mon grand garçon sur Facebook pour éviter qu'on vienne les enquiquiner aussi.

Cette période doit être particulièrement éprouvante...

Pour être totalement transparent, ça ne donne pas confiance en l'esprit humain. C'est un jeu, nous-mêmes, entre candidats, on le sait, dès que les caméras s'éteignent, on s'embrasse tous, on s'explique, parfois de manière très franche, mais ça s'arrête là. Et voir autant de haine en ressortir, ce n'est pas évident. De m'envoyer des messages d'insultes sur mon compte Instagram @RégisKohLanta, ça fait partie du jeu, ce n'est pas grave. Mais là où ça devient franchement compliqué, c'est quand les gens font des recherches pour savoir mon nom de famille, mon métier et mon lieu de travail, font des captures d'écran de mes enfants et publient tout ça sur Twitter avec des mots dégueulasses. Là, on franchit un cap qui n'a rien à voir avec le jeu. Moi, je n'ai fait du mal à personne, j'ai juste joué un jeu.

Regrettez-vous votre participation à cause de toutes ces attaques ?

Je n'ai pas fait de la télé j'ai participé à une aventure, si j'avais vraiment fait de la télé, j'aurais fait les choses autrement peut-être, mais je ne me suis pas intéressé aux caméras. Mais effectivement, ça gâche un peu le truc, parce que quand on regarde un épisode, ma femme, quand je dis quelque chose, sait que ce sera mal interprété et qu'on va prendre cher derrière sur les réseaux, donc elle angoisse et ce n'est pas le but. Après, je n'ai pas à regretter ce que j'ai fait, mais c'est plus dur à vivre pour la famille.

On a appris par votre employeur Go Sport que vous avez quitté l'entreprise. Y a-t-il un lien avec les menaces dont vous êtes la cible sur les réseaux sociaux ?

Pas du tout, j'ai quitté Go Sport quelques mois après mon retour en France. L'aventure permet de prendre énormément de recul sur soi, sur sa famille et de se rendre compte de ses priorités. Je suis quelqu'un qui travaille énormément et, en étant loin de ma famille, je me suis rendu compte que j'ai fait passer mon travail en priorité pendant de nombreuses années. Et à mon retour, je n'ai plus voulu leur imposer ça et j'ai changé d'enseigne tout simplement. Mais ça n'avait rien à voir avec les menaces.

Entretien exclusif, toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Bande-annonce de Koh-Lanta, épisode prévu le 8 mai 2020 sur TF1.
Jessica de "Koh-Lanta, l'île des héros" jubile sur Instagram après l'élimiantion de Régis dans l'épisode du 22 mai 2020. Elle a été vengée par son ami Claude.
Julie de "Koh-Lanta" confie être divorcée dans "Incroyables transformations", le 13 janvier 2020, sur M6
Charlotte de "Koh-Lanta, l'île des héros en couple", elle était accompagné de son amoureux lors de la fête d'anniversaire réservée à Inès pour ses 26 ans le 23 mai 2020.
Charlotte a participé à l'anniversaire d'Inès le 23 mai 2020 et elle était accompagnée.
Matthieu Delormeau se confie sur situation amoureuse dans "Touche pas à mon poste" - 8 janvier 2020
Pierre-Jean Chalençon se prête au jeu de l'interview VNR pour "Purepeople.com", le 4 mars 2020.
Extrait de l'émission "On n'est pas couché" - France 2, samedi 18 janvier 2020
Catherine Ceylac invitée de "Je t'aime etc." parle de sa première fois - 7 janvier 2020, France 2
Nathalie (Secret Story) répond aux questions de Purepeople.com pendant son confinement
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel