Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Richard Gasquet : Le retour en grâce !

Richard Gasquet s'est imposé le 22 mai dans le tournoi de Nice, face à Fernando Verdasco, sous les yeux de Stéphane Diagana et Christian Estrosi. Sa première grande victoire depuis septembre 2007.
15 photos
Lancer le diaporama
Richard Gasquet s'est imposé le 22 mai dans le tournoi de Nice, face à Fernando Verdasco, sous les yeux de Stéphane Diagana et Christian Estrosi. Sa première grande victoire depuis septembre 2007.

Ce lundi 24 mai, Richard Gasquet va souffrir. S'il savourera quoi qu'il advienne le moment, signant contre le n°4 mondial Andy Murray son retour à Roland-Garros après avoir suivi l'édition 2009 à la télé pour cause de suspension en lien avec son contrôle positif à la cocaïne, il paiera peut-être le prix du bonheur qu'il a connu ces deux dernières semaines...

Car, après s'être fait du bien au moral en remportant le tournoi Challenger de Bordeaux, Gasquet a réalisé samedi 22 mai ce qu'on peut envisager comme un authentique exploit : revenant de loin, après cette affaire qui l'a fait dégringoler très loin dans le Top 100 mondial, le joueur a aligné un deuxième triomphe consécutif, et avec un courage exemplaire.

Arrivé en finale du tournoi de Nice (performance qui portait à neuf le nombre de ses matches gagnés d'affilée), on lui prédisait pourtant l'enfer face à l'Espagnol Fernando Verdasco, 9e joueur mondial et l'un des spécialistes de la surface. Ça a été l'enfer, mais, après 2h38 de bataille, le paradis s'ouvrit à lui, vainqueur au bout du suspense : 6-3, 5-7, 7-6 (5) !

Entre qualité de jeu et mental d'acier, Richard Gasquet, actuel 68e joueur mondial (mais cette victoire en tournoi et sur un joueur du Top 10 devrait lui valoir un bond en avant dans le classement actualisé de lundi) a montré sur le court des choses qu'il nous tardait de revoir, pour un succès qui pourrait fournir le déclic à un vrai come-back.

"J'ai été très près de perdre, c'est assez incroyable, je ne sais pas, c'est peut-être le destin, peut-être que cette finale était pour moi. Je remercie mon entraîneur Gabriel Markus, qui avait gagné ici en 1992 et qui a dû me porter chance, et aussi Erick Deblicker parce que sans lui je ne serais pas là. Je m'en souviendrai".

"J'étais très fatigué, ça fait longtemps que je n'avais pas gagné de tournoi de cette ampleur [cela remonte en effet à septembre 2007, NDLR]. Je ne pouvais pas aller plus loin qu'aujourd'hui en termes de fatigue", a-t-il également déclaré.

Avec Roland-Garros, c'est la perspective de matches en cinq sets qui se profile. Souhaitons-lui, dans le meilleur des cas, de terrasser à nouveau un joueur du Top 10 en trois manches dès lundi.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel