Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Robin Williams : Rires, larmes et angoisses, un acteur aux multiples facettes

15 photos
Lancer le diaporama
Robin Williams aimait faire rire. Ce génie comique disparu le 11 août ne se limitait pas pour autant à un seul registre, loin de là. L'acteur américain savait distiller savamment l'émotion dans ses personnages, pour les rendre toujours inoubliables. Etre drôle en étant profondément humain, des qualités qu'il avait quand les caméras étaient éteintes, en témoignent les innombrables hommages qu'il a reçus. Le comédien a également exploré des genres sombres au cinéma, prouvant que sa palette de jeu allait loin, très loin. Un clown qui savait être triste, un triste écho à son état d'esprit au quotidien. Les démons de l'acteur l'ont emporté sur le chemin de la mort, la dépression lui sera insupportable. Il a été retrouvé pendu chez lui, une tragédie pour cet homme qui aimait tant réchauffer les coeurs.

Extraterrestre dans Happy Days - puis dans son spin-off Mork and Mindy - et Popeye pour Robert Altman dans la comédie musicale, Robin Williams se montre moins exubérant dans Le Monde selon Garp puis surtout dans Good Morning Vietnam. Si son énergie est communicative, il joue avec nuance et sensibilité son rôle d'animateur de radio durant la guerre du Vietnam. Sa performance lui vaudra une nomination aux Oscars. Usant toujours de son pouvoir pour éveiller les esprits, il sera le professeur Keating dans le pensionnat très strict du film Le Cercle des poètes disparus. Un personnage qui fait écho à celui de Will Hunting (Oscar du meilleu second rôle), aidant les jeunes hommes à trouver une voie, la leur. Tendre et patient, il fera des merveilles en médecin dans L'Eveil et dans Docteur Patch.

Si on adore Robin Williams pour ses rôles magiques - le génie d'Aladdin, Peter Pan dans Hook, Alan Parrish dans Jumanji et Madame Doubtfire -, le comédien a fait de brillantes incursions dans les thrillers. Night Listener et Final Cut ne sont pas restés dans les annales, mais dans Photo Obsession de Mark Romanek, il montrera à quel point il peut être angoissant en employé dans un laboratoire de développement de photos qui devient obsédé par une famille. Dans Insomnia de Christopher Nolan, Williams replonge dans un rôle inquiétant. Le tournage difficile l'aura marqué : "Avec 23 heures de soleil par jour, l'horloge biologique est déglinguée. Il est minuit et il fait jour. Quelque soit les médicaments qu'on prend, le cerveau sait que ça ne va pas." (Empire Online) Il trouve l'énergie nécessaire pour faire face à Al Pacino et nous livrer une performance parfaite en tueur lisse et impénétrable.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel