Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Rupert Grint : Ses regrets "embarrassants" lors du tournage des films Harry Potter

Rupert Grint : Ses regrets "embarrassants" lors du tournage des films Harry Potter
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Rupert Grint à la 1ere du film Harry Potter à Los Angeles
13 photos
Invité du podcast "Armchair Expert" diffusé le 8 mars 2021, Rupert Grint a évoqué son enfance passée sur les tournages des huit films "Harry Potter". Une expérience parfois suffocante pour le jeune garçon qu'il était.

Tout juste devenu papa d'un enfant à qui il fera probablement découvrir la saga, Rupert Grint est revenu sur son expérience en tant que Ron dans Harry Potter. Invité du podcast Armchair Expert le 8 mars 2021, l'acteur de 32 ans a expliqué avoir quelques regrets, relatant des moments "embarrassants" lors des tournages des huit films.

"Il y avait plusieurs instants embarrassants, c'est certain. Mes cheveux dans le quatrième film c'est l'un de mes plus grands regrets. Ils étaient jusqu'aux épaules. Je pense que tout le monde a eu cette phase et a eu les cheveux longs", a blagué Rupert Grint, évoquant ses déboires capillaires dans Harry Potter et la coupe de feu. À l'époque, les fans de la saga n'avaient rien contre cette chevelure. "Ils ont aimé ! Ça faisait sorcier. On a traversé la puberté face caméra. On peut tout voir. C'est un peu dérangeant", estime aujourd'hui l'acteur britannique. Les longs tournages des huit films de Harry Potter ont occupé toute sa jeunesse. Promotion, interviews, avant-premières... jusqu'à un point presque suffocant pour Rupert Grint.

"C'était une période où j'avais l'impression de suffoquer, parce que ce fut difficile, parce que c'était chaque jour pendant dix années, à la fin. Ça ne terminait jamais. Chaque année, nous y retournions. Et c'était un peu 'Un jour sans fin' parce c'était sur les même plateaux de tournage. Parfois, je me disais que je voulais faire autre chose, voir autre chose", développe le compagnon de Georgia Groome.

Malgré tout, Rupert Grint se souvient de cette période d'enfant-star comme "une super expérience". "Il y avait cette atmosphère de famille, très accueillante. C'était toujours la même équipe et nous avons grandi avec eux, donc c'était génial de faire ça", a conclu Rupert Grint. Et puis cela l'a aussi rendu très riche.

Cette année, nous fêtons les 20 ans de la saga culte, le premier film (Harry Potter à l'école des sorciers) étant sorti en 2001. La semaine dernière, l'actrice Katie Leung - qui interprétait Cho Chang, notamment dans La coupe de feu - expliquait avoir été victime de racisme lors des tournages des films. Les confidences ne s'arrêteront pas demain...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image