Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Shanghai 2011 : Camille Lacourt et Jérémy Stravius champions du monde ex aequo !

Fallait-il miser sur Camille Lacourt, 26 ans, champion d'Europe en titre, recordman européen et vainqueur de toutes leurs confrontations depuis 2010 en finale du 100m dos, ou sur Jérémy Stravius, 23 ans, son dauphin européen à Budapest en 2010 et national à Schiltigheim en 2011, mais auteur du meilleur chrono des séries (52"76, record personnel) ? Le favori, qui avait pointé le bout de son nez lors des précédents Mondiaux 2009 (5e), ou le challenger montant ? Ce qui est certain, c'est qu'on attendait un doublé or-argent français sur le 100m dos des Mondiaux de Shanghai, ce mardi 26 juillet 2011. Et on l'a eu... en mieux : une médaille d'or chacun !

Fait incroyable, ils ont non seulement réussi, mais ont en plus signé le même chrono : en 52"76, Camille Lacourt et Jérémy Stravius deviennent champions du monde ex aequo du 100m nage libre, le Graal des dossistes, deux ans après la 5e place du Narbonnais aux Mondiaux de Rome (Stravius, alors en pleine éclosion, avait quant à lui calé en demi-finale). Camille Lacourt a conforté sa suprématie (avec un chrono bien moins rapide que celui de Budapest 2010, toutefois), et son copain et rival Jérémy Stravius, en argent avec le relais 4x100 en entame des Mondiaux, monte cette fois sur la plus haute marche du podium. Un dénouement rêvé et inédit, qui offre à la natation française non pas son premier titre de champion du monde masculin, mais ses deux premiers titres !

Dès la fin de la course, une équipe de Miss france a twitté frénétiquement pour saluer le sacre de Lacourt, compagnon de la Miss France Valérie Bègue : Sylvie Tellier s'est enflammée depuis la Guadeloupe, tandis qu'Alexandra Rosenfeld et Malika Ménard y sont également allées de leur commentaire euphorique.

La soif de médailles française était d'autant plus intense que la matinée avait été plutôt saumâtre, avec le nouvel échec de Yannick Agnel : précédemment largué sur le 400m nage libre mais à la hauteur lors des demi-finales du 200, dont il a réalisé lundi le meilleur temps, le nageur niçois a échoué à la 5e place de la finale du 200m nage libre. Son entraîneur Fabrice Pellerin avait prédit qu'il faudrait nager en 1'44 pour espérer accrocher le podium : avec un chrono de 1'44"99, Agnel est dans la bonne seconde, signe même un nouveau record de France, mais ce n'est pas suffisant. Devant, l'Américain Ryan Lochte s'impose (1'44''44) devant le revenant Michael Phelps (1'44''79) et l'Allemand Paul Biedermann (1'44''88), bête noire continentale des Tricolores. Une vraie grosse désillusion pour le Français, à un an des JO de Londres.

A noter que le champion d'Europe français du 800m, Sébastien Rouault, a dû batailler pour décrocher sa place en finale de la spécialité. Camille Muffat, elle, s'est qualifiée pour celle du 200m nage libre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
Michel Cymes et Gérard confient avoir été victimes d'attouchements sexuels sur France 2 (16 octobre 2019).
Agathe Auproux parle de sa vie amoureuse sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8), le jeudi 17 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel