Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sinéad O'Connor abusée sexuellement par sa "mère possédée"... Un récit glaçant

Sinéad O'Connor abusée sexuellement par sa "mère possédée"... Un récit glaçant
8 photos
Lancer le diaporama
La chanteuse s'exprime pour la première fois depuis sa récente crise.

Début août, Sinéad O'Connor postait une vidéo alarmante depuis une chambre d'hôtel du New Jersey, aux États-Unis, dans laquelle elle exprimait toute sa détresse et se disait "suicidaire et abandonnée de toute sa famille". La célèbre interprète de Nothing Compares 2 U dit être séparée de ses proches depuis deux ans en raison de son état fragile et pousse un coup de gueule : "On stigmatise les malades et c'est ça qui les tuent, pas la maladie mentale." Mardi 12 septembre, la chanteuse a accepté d'être interviewée par Dr. Phil, le célèbre psychologue de la chaîne CBS, pour lancer cet appel contre la stigmatisation des malades et revenir sur les abus qu'elle a subis enfant. Les premiers extraits de cette rencontre sont bouleversants.

Une chambre de torture

Les parents de Sinéad O'Connor ont divorcé lorsqu'elle avait 8 ans. Confiée, avec ses frères, à sa mère, Marie O'Connor, la chanteuse dit avoir été abusée physiquement et sexuellement par cette dernière, jusqu'à sa fuite à l'âge de 13 ans. Ce qu'elle raconte au Dr. Phil est terrifiant : "Ma mère n'était pas bien, elle n'était vraiment vraiment, vraiment pas bien. Je dirais qu'elle était possédée, bien que je ne sois pas sûre de croire à ce genre de choses, commence Sinéad O'Connor avant de se faire plus précise. Elle avait une chambre de torture, c'était vraiment ça. Elle était le genre de personne à sourire de plaisir quand elle vous faisait mal." Aux abus sexuels et à la violence physique, s'ajoutait une emprise psychologique : "Elle m'obligeait à répéter, encore et encore, que je n'étais rien, rien, pendant qu'elle me battait."

Ce n'est pas la première fois que Sinéad O'Connor porte ce genre d'accusations sur sa mère qui est morte en 1985 dans un accident de voiture. Une mort qui, sans la libérer, l'a même plongée dans un grand désarroi. En juin 1993, elle publiait une longue lettre ouverte dans The Irish Times pour détailler les abus sexuels et la violence subis jusqu'à sa fuite à l'âge de 13 ans. Son frère Joseph a corroboré la version de l'artiste concernant leur mère.

Il fallait que ma famille sache ce que je ressentais vraiment

Comment survivre à un tel cauchemar ? Sinéad O'Connor est devenue une star mondiale en 1990 avec sa reprise de Prince Nothing Compares 2 U. Elle a eu quatre enfants de quatre pères différents. En guerre contre son fils aîné (Jake, 29 ans), séparée de sa fille Roisin (22 ans), la chanteuse n'a plus la garde de son petit dernier Yeshua (10 ans). Quant à son fils Shane, 13 ans, dont le père est le musicien irlandais Donal Lunny, il a été pris en charge par les services sociaux irlandais il y a deux ans. Sur CBS, sans exprimer de rancoeur envers leur rejet, Sinéad O'Connor explique pourquoi ses proches ont coupé les ponts : "Je leur ai écrit des lettres, des lettres de colère, de rage et de supplication. Je ne veux pas passer pour la victime ici. Je pensais qu'il fallait que ma famille sache ce que je ressentais vraiment pour s'en soucier."

Loin de son Irlande natale, Sinéad O'Connor l'est aussi de ses enfants et de sa famille. En août, après avoir craqué dans cette vidéo publiée sur Facebook (supposément parce que son ancien compagnon et manager de longue date la poursuivait en justice), elle aurait été brièvement hospitalisée selon le Daily Mail.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image