Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sonia Lacen, "électron libre" : "J'ai tout mis en stand-by dans ma vie"

21 photos
Lancer le diaporama
Sonia Lacen en interview exclusive chez Purepeople le 26 avril 2016 à l'occasion de la sortie prochaine de son nouvel album, Vol SL01
La chanteuse devenue hôtesse de l'air reprend son envol... musical. Purepeople a recueilli ses confidences, celles d'une jeune femme qui a les pieds sur terre et le coeur intrépide.

"Je serai là." Des mots qu'il convient de prendre au pied de la lettre, et une chanson qu'il faut entendre résonner au plus intime, quand Sonia Lacen se les approprie. Rattrapée au vol en 2012 par l'émission The Voice alors qu'elle avait pris depuis des années la fille de l'air, trouvant son épanouissement loin des turbulences du showbiz dans une carrière d'hôtesse de l'air, la "petite nana" des années Les Mille et Une Vies d'Ali Baba, comédie musicale qui l'a révélée, est devenue une femme animée d'un désir de vivre brûlant et éprise de liberté.

Après notamment une belle collaboration avec Natasha St-Pier (pour l'album Thérèse vivre d'amour, mais aussi l'émission Les Chansons d'abord) et un numéro de mère Noël, l'atterrissage en douceur de Vol SL01, son album qui amorce la descente vers l'été 2016, entérine son retour sur la scène musicale, dont elle n'a cette fois pas l'intention de redécoller de sitôt. "J'ai tout mis en stand-by dans ma vie, je n'ai rien d'autre que ma musique, c'est ma priorité, a confié à Purepeople la chanteuse de 32 ans au cours d'un entretien en toute sincérité, doublé d'un live acoustique de quelques-uns de ses titres à découvrir samedi à 18 heures. De même que j'ai tout quitté du jour au lendemain pour me trouver - c'était aussi une prise de risque. La vie, il ne faut pas se contenter de la vivre, il faut exister, aller chercher les choses qui nous rendent heureux. J'ai la chance de n'avoir aucune responsabilité, je n'ai pas d'enfant, je peux prendre mon sac à dos aujourd'hui, aller m'installer où je veux, c'est du grand luxe et c'est comme ça que je vis ma vie depuis toujours."

Mes amours d'électron libre

Et de fait, quand on lui demande où elle vit actuellement, Sonia Lacen répond candidement, non sans une certaine jubilation : "Je suis sans domicile fixe, je suis un électron libre. Je suis un petit peu partout, entre les îles grecques, Paris, la Provence (...) Installée nulle part ! J'ai été une globe-trotteuse ma vie entière, je ne supporte pas d'avoir une adresse, je suis heureuse aujourd'hui d'avoir récupéré mon sac à dos et de retourner dans mes amours d'électron libre." Produit par Corneille et Pierre-Arnaud Crespeau, l'album Vol SL01, d'ailleurs, raconte à sa manière ces voyages qui l'ont façonnée tout au long des dix dernières années et présente "la femme qu'elle est aujourd'hui" : "Quand j'ai quitté ce métier, résume-t-elle, j'avais maximum 19 ans, j'en ai plus de 30 aujourd'hui. J'ai voulu montrer mon parcours, par les sons qu'on retrouve dans l'album - on retrouve l'Ecosse, Los Angeles, New York..."

Alors qu'elle n'avait "aucune intention de revenir dans la lumière", l'escale inopinée The Voice aura pourtant mis en évidence un besoin qui ne s'était pas totalement tari : "Ça me manque de vivre des choses aussi intenses, il n'y a que la musique qui peut l'offrir - sauf quand on vit des extrêmes turbulences en avion", réalise-t-elle au moment où les jurés du télé-crochet de TF1 lui donnent son sésame pour le concours.

Presque comme une maman

De l'intensité, il y en a dans Vol SL01. S'il est composé exclusivement de reprises, celles-ci dessinent le portrait mouvant et intime de Sonia Lacen au gré de ses voyages, de ce voyage qu'est la vie. Certains chapitres sont enlevés, à l'image de son interprétation de Get Here : cette chanson un peu méconnue d'Oleta Adams, qu'elle "chante depuis toujours et qui parle de la distance entre deux personnes qui s'aiment", devient une formidable histoire d'amitié, puisque Sonia a voulu l'enregistrer "à l'arrache" par dessus l'Atlantique avec des copains new-yorkais, eux dans la Grosse Pomme, elle à Paris. "Mon pote a fait sa voix dans le placard de son appartement à New York pour avoir ce son...", révèle-t-elle avec gourmandise.

D'autres ont une résonance puissante dans le for intérieur de la jeune femme, comme Je serai là, tube de la regrettée Teri Moïse (disparue en 2013) qu'elle a choisi de reprendre (après avoir hésité avec Les Poèmes de Michelle) et de présenter comme single. Le motif de la maternité est loin d'être anodin, comme Sonia s'en explique avec une émouvante franchise dans l'interview à découvrir en intégralité dans notre player : "J'ai été très intriguée par le point commun qu'on a elle et moi : le fait qu'on n'ait pas d'enfant. J'ai trouvé incroyable qu'elle puisse trouver des mots aussi forts et aussi justes pour décrire quelque chose qu'elle n'a pas connu - elle ne sait pas ce que c'est que porter la vie, et moi non plus. (...) Je ne suis pas prête, et j'avoue que je suis dans une réflexion où je ne suis pas certaine que ce ne soit pas une démarche aujourd'hui un peu égoïste d'avoir un enfant, je ne suis pas sûre de la promesse qu'on peut faire à un enfant aujourd'hui. Et en plus, il y a plein de petits bouts qui demandent à être aimés partout dans le monde..."

Interview exclusive, reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com

A découvrir samedi 30 avril à 18h : le live acoustique de Sonia Lacen chez Purepeople, interprétant Je serai là, Bang Bang et Get Here, accompagnée par Pierre-Arnaud Crespeau.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel