Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sorties cinéma : Stallone et ses gros bras, zombies farfelus et mère infanticide

14 photos
Lancer le diaporama

Du divertissement pur et dur, de l'animation mêlant inventivité et humour et un drame aussi noir que bouleversant, les salles de cinéma vous proposent un panel de films aussi différents que réjouissants pour ce jour de sortie en salles, mercredi 22 août.


Expendables 2
de Simon West

Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren, Liam Hemsworth, Randy Couture, Terry Crews, Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger, Chuck Norris et Jean-Claude Van Damme

L'histoire : Barney Ross et toute sa bande de mercenaires gros bras sont de retour pour venger la mort de l'un d'entre eux et pour s'emparer d'une importante quantité de plutonium, laquelle se trouve entre les mains d'énergumènes de la pire espèce.

Le verdict : Les gros bras hollywoodiens sont de retour ! Suivant la recette qui lui avait valu un beau succès dans le premier opus, Expendables 2 est LE pop corn movie par excellence qui divertit sans y aller par quatre chemins. De has been, ces acteurs sont désormais devenus tout simplement cultes, avec la cerise sur le gâteau, JCVD.

L'Étrange Pouvoir de Norman de Chris Butler et Sam Fell

Avec les voix de Kodi Smit-McPhee, Anna Kendrick, Leslie Mann, Christopher Mintz-Plasse, John Goodman, Casey Affleck et Jodelle Ferland

L'histoire : Norman n'est pas un enfant commes les autres. Capable de communiquer avec les morts, il est constamment tourné en ridicule par ses camarades et sa famille, qui refusent de le prendre au sérieux. Mais lorsqu'il découvre qu'une terrible malédiction menace sa petite ville, il comprend qu'il est le seul à pouvoir sauver son entourage...

Le verdict : Le film d'animation est encore capable de merveilles. Après les cartons récents d'autres studios - L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents, Madagascar : Bons Baisers d'Europe et Rebelle -, les producteurs du fantastique Coraline (2009) réitèrent la motion capture pour cette histoire drôlement décalée, qui emprunte les codes des films d'horreur pour une aventure endiablée, touchante, délirante, étonnante et visuellement spectaculaire. Le contre-pied idéal des spectacles plus formatés.

A perdre la raison, de Joachim Lafosse

Avec Emilie Dequenne et Tahar Rahim

L'histoire : Murielle et Mounir s'aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d'avoir des enfants, la dépendance du couple vis-à-vis du médecin devient excessive.

Le verdict : Présenté avec succès dans la section Un certain regard du Festival de Cannes, A perdre la raison a braqué les projecteurs sur la performance bouleversante et traumatisante d'Emilie Dequenne, incarnant une mère infanticide. Intensité et oppression habitent ce film qui ne laisse pas indemne.

Explosion, magie ou douleurs, vous serez servi au cinéma. Bon(s) film(s) !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel