Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Stéphane Bern : Pourquoi est-il obligé de travailler au-delà de 67 ans ?

Stéphane Bern : Pourquoi est-il obligé de travailler au-delà de 67 ans ?
Par Kevin Sonsa-Kini Journaliste
Passionné, dynamique et actif sur les nouvelles actus, Kevin Sonsa-Kini est capable de dénicher les nouvelles des personnalités à tout moment, le matin, l’après-midi et le soir !
17 photos
Dans une interview accordée à France Dimanche, Stéphane Bern est revenu sur sa nouvelle vie à Thiron-Gardais en Centre-Val-de-Loire où il vit avec son compagnon Yori Baillères. Une propriété qu'il a acquise mais à n'importe quel prix !

Stéphane Bern est en couverture du nouveau numéro de France Dimanche paru ce vendredi 2 septembre. L'animateur de 58 ans a ouvert les portes de son nouveau château situé à Thiron-Gardais en Centre Val-de-Loire, à 1h30 de Paris. Il y vit avec son compagnon Yori Baillères.

Pour s'approprier cette propriété qu'il a "rachetée au prix d'un studio parisien de 20m2", Stéphane Bern a dû faire quelques rénovations. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça n'a pas été une promenade de santé pour l'animateur. "C'était une ruine !, a-t-il lancé. Cela ne se voyait pas trop de l'extérieur, mais il fallait tout refaire à l'intérieur. Sans compter qu'on a eu tous les problèmes, notamment la mérule qui rongeait la charpente. Si bien que c'est devenu un chantier pharaonique qui m'a un peu mis sur la paille..."

Ici, c'est vraiment mon refuge

Si l'animateur a pu bénéficier d'un petit coup de pouce côté finance, il doit cependant relever un défi de taille : "Ce sont les banques qui ont payé, mais cela m'oblige à travailler au-delà de 67 ans pour rembourser tout ça ! Mais ma grande fierté est d'avoir refusé toutes les aides publiques. Je n'ai bénéficié d'aucune subvention pour les travaux. En tant qu'animateur sur le service public, je ne pouvais pas me le permettre."

Heureux avec son compagnon Yori, Stéphane Bern semble vivre sa meilleure vie dans sa nouvelle demeure : "Je prends le temps et je vois mieux les gens qu'à Paris. Plus jeune, j'ai aimé les mondanités, les grandes soirées, mais maintenant, c'est terminé ! Je vais avoir 59 ans et cela m'est passé. L'idée même de mettre un costume cravate m'angoisse. Ici, c'est vraiment mon refuge", a-t-il confié à France Dimanche. Toutefois, Yori lui a imposé un changement de décor : "Il a installé une télé et m'a fait acheter un canapé contemporain, alors qu'avant j'avais un petit canapé Napoléon III, que j'adorais mais qui était raide. En revanche, ne touchez pas à l'incommensurable collection de mugs royaux dans la cuisine ou aux photos dédicacées de têtes couronnées qui ornent le bureau", avait-il confié à nos confrères de Paris Match en août dernier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image