Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Stéphane Guillon, "viré" de Salut les Terriens !, sa réponse très ironique

Stéphane Guillon, "viré" de Salut les Terriens !, sa réponse très ironique
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Il ne manque pas d'humour !

Contrairement à ce qui a été dit, Stéphane Guillon n'a pas été "viré" de l'émission Salut les Terriens !, présentée par Thierry Ardisson. "Cette année, l'humoriste était Stéphane Guillon, avant lui, il y a eu Gaspard Proust. Il y aura un autre humoriste à la rentrée", a en effet fait savoir la chaîne. Des propos qui viennent de faire réagir l'humoriste.

Via son compte Facebook, l'homme de 53 ans a tout d'abord fait savoir qu'il avait appris la nouvelle "grâce à un journaliste qui voulait savoir 'Ce que ça [lui] faisait ?'."

Précisant qu'il aurait aimé l'apprendre du groupe Canal+ (avec qui il collabore depuis 2003), le trublion, qui ne manque pas d'humour, ajoute qu'il ne demandait pas spécialement un pot de départ mais juste "un appel, ou un texto agrémenté d'un Smiley l'air contrit". Et d'ajouter : "Plus facile qu'un appel. Mais encore une fois, je ne juge pas, chacun sa méthode."

Plein d'ironie, Stéphane Guillon poursuit : "C'est peut-être mieux aussi d'avoir attendu que j'enregistre les deux dernières émissions jeudi dernier pour me congédier. J'aurais pu écrire une chronique sur mon licenciement et ça aurait mis une ambiance de merde." Puis, il a remercié Thierry Ardisson pour sa fidélité "et la très grande liberté de ton qu'il lui a toujours accordée depuis leur rencontre en 2006". Une liberté de ton qui est visiblement "au coeur du problème".

Enfin, il s'est montré caustique à propos des propos suivants de C8 : "Il n'y a aucun problème avec Stéphane Guillon et la preuve est que la chaîne diffusera son spectacle à la rentrée." "Je suis entièrement rassuré par cette marque d'amour, conclut l'humoriste. Mais je ne voudrais surtout pas qu'ils se sentent obligés de le faire. Je peux leur racheter les droits s'ils le souhaitent. En magasin, on a quinze jours pour rapporter un article qui ne vous satisfait pas. Là, ça fait plusieurs mois qu'ils ont acheté le produit, mais je suis prêt à faire un geste. Le client est roi. Et si l'article a un vice de forme, je le reprends. Merci cher public pour votre fidélité. Vous me manquerez." Sacré Stéphane...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image