Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Suivez Sting dans son nouveau voyage : Symphonicities !

7 photos
Lancer le diaporama

Tandis que son charismatique fiston Joe Sumner, frontman du groupe Fiction Plane,vient de faire paraître avec sa clique inspirée un nouvel album brillant de pop-rock cosmique (Sparks), Sting (Gordon Sumner pour l'état civil), lui, persiste et signe dans le mélange des genres !

Dans le sillage de Peter Gabriel, autre âme d'une autre légende de la musique (Genesis) qui s'essaye à des reprises de classiques rock en format symphonique sur Scratch my back, Sting, très en vue lors du dernier gala Rainforest et très en vue également lorsqu'il prouve son amour avec Trudie Styler en public, réinvente ses tubes et ceux de The Police avec de nouvelles orchestrations et accompagné par le Royal Philharmonic Concert Orchestra, dirigé par Steven Mercurio.

Jorge Calandrelli, David Hartley, Michel Legrand, Rob Mathes, Vince Mendoza, Steven Mercurio, Bill Ross, Robert Sadin et Nicola Tescari : voilà les maestros qui épaulent l'artiste britannique dans cet exercice périlleux mais chic, revisitant des chansons connues universellement, à l'instar des tubes de The Police Roxanne, Next To You, Every Little Thing She Does Is Magic, Every Breath You Take, mais aussi des merveilles de la carrière solo de Sting, telles Englishman in New York, Fragile, Russians, If I Ever Lose My Faith in You, Fields of Gold et Desert Rose.

Le projet donnera lieu à une tournée mondiale à partir du 3 juin, Symphonycities, qui gagnera l'Europe au mois de septembre après un long volet nord-américain. Un album attendu pour le courant de l'été, Symphonycity, l'accompagnera, précédé par le single Every Little Thing She Does Is Magic, disponible en digital depuis le 24 mai.

Initiative née d'une première expérience mémorable, lorsque Sting répondit en 2008 à l'invitation du Chicago Symphony Orchestra, Symphonycity/ies ramifie l'exploration qu'il avait entamée dès 2006 avec Songs from the Labyrinth (Deutsche Grammophon), construit autour de la musique du compositeur du 16ème siècle John Dowland, puis avec son tout récent If on a winter's night, entré directement en première position des charts "classique"outre-Atlantique.

Un univers à découvrir avec le trailer vidéo disponible dans notre galerie et issu de sessions dans les studios Abbey Road.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image