Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Télématin : Un chroniqueur phare viré obtient d'énormes indemnités de la part de France Télévisions

Par Emma Vanpoulle Rédactrice
Emma Vanpoulle, pour vous servir ! Particulièrement nulle en mathématiques et en sciences physiques à l'école, mon parcours professionnel m'a naturellement conduit vers la voie de l'écriture. Un BAC L en poche, j'ai décidé de mettre mes compétences au service du journalisme et, étant une grande enquêtrice en matière de stars, je me suis rapidement dirigée vers le people. Et plus particulièrement vers les personnalités télé. Avec moi, découvrez tous les secrets du petit écran !
12 photos
En 2019, le chroniqueur Henry-Jean Servat a été viré de "Télématin" au bout de treize ans de bons et loyaux services. Évincé injustement selon lui, il avait décidé de porter l'affaire devant la justice. Vendredi, il a été révélé qu'il avait obtenu gain de cause, empochant une jolie somme au passage.

Coup dur pour France Télévisions. Alors que sa dernière saison de Télématin ne s'est pas terminée de la meilleure des manières, marquée par de nombreux conflits internes, le service public a été condamné à verser une sacrée somme à l'un de ses chroniqueurs, à savoir Henry-Jean Servat.

Ce dernier, qui officiait depuis 2006 pour la matinale de France 2, a été viré en 2019. Décidé à ne pas en rester là, il avait contesté la sanction de ses employeurs auprès des Prud'hommes de Paris, jugeant son éviction injuste et apportant ses 680 contrats à durée déterminée en guise de preuve. Vendredi 2 juillet 2021, Le Parisien a révélé qu'Henry-Jean Servat avait remporté sa bataille contre France Télévisions.

"Dans son dossier, il a notifié au tribunal les 680 contrats à durée déterminée qu'il a enchaînés à partir de l'été 2006. D'après nos informations, la justice vient donc de les requalifier en CDI, ce qui lui garantit d'importantes indemnités, notamment pour 'licenciement sans cause réelle et sérieuse'", rapportent nos confrères. Et en effet, selon eux, l'ex-chroniqueur va pouvoir recevoir 134 000 euros d'indemnités. "Après cette décision, nous espérons que France Télévisions mettra fin à ces pratiques", a commenté son avocat, Maître Jonathan Bellaiche.

L'année 2019 fut assurément une année noire pour la rédaction de Télématin. Outre Henry-Jean Servat, ce sont plusieurs autres chroniqueurs qui ont été poussés vers la sortie, comme Sarah Doraghi, Brigitte-Fanny Cohen ou encore Charlotte Bouteloup. Au total, onze d'entre eux avaient claqué la porte, dénonçant une mauvaise ambiance en raison des conditions de travail, d'une baisse de salaire, ainsi que des méthodes peu appréciables de la direction.

Ce grand ménage s'est conclu par le départ de l'animateur Laurent Bignolas qui a animé sa dernière émission ce vendredi 2 juillet. À la rentrée ce sont Julia Vignali et Thomas Sotto qui reprendront les rênes de la matinale emblématique de France 2.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image