Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Top Chef 2016 - Xavier : Gabriel "gamin", Pierre "guignol"... Il se lâche !

Top Chef 2016 - Xavier : Gabriel "gamin", Pierre "guignol"... Il se lâche !
Par Christopher R.
Xavier Pincemin, finaliste de Top Chef 2016, répond aux questions de Purepeople.com
12 photos
Lancer le diaporama
Le candidat versaillais, favori de cette édition 2016, se confie sur son aventure dans le concours culinaire.

Candidat parmi les plus réguliers de la saison 2016 de Top Chef, Xavier Pincemin (26 ans) s'est imposé comme la valeur sûre de ce cru. Pas surprenant que le jeune sous-chef de Simone Zanoni au Trianon Palace Versailles, A Waldorf Astoria Hotel (restaurant de Gordon Ramsay), soit finaliste au côté de la surprenante Coline.

En exclusivité pour Purepeople.com, le candidat versaillais nous raconte son aventure Top Chef, ses joies comme ses peines, mais aussi l'envers du décor. Passionné dans l'âme, Xavier s'est retrouvé dans le concours culinaire télévisé de M6 ("le meilleur de France" dit-il) un peu par hasard, puisque c'est son chef en cuisine, l'Italien Simone Zanoni qui l'a inscrit directement. Entré dans le feu de l'action, Xavier se fait d'abord discret avant d'affirmer épreuve par épreuve, son tempérament de compétiteur – lequel lui jouera des tours. "Au départ, je suis peut-être passé pour quelqu'un de méchant, mais après ça, ils ont bien montré que j'étais un compétiteur et que j'étais pas là pour me faire des amis. Y'a Simone derrière, mes collègues en cuisine, ma famille... J'avais envie de gagner", nous assure le candidat qui se retrouvera au coeur de deux polémiques au cours de la saison, dont la dernière a peut-être précipité le précoce Gabriel Evin vers la sortie. "C'est un caractère fort, un tempérament déterminé, un battant qui ne perd pas confiance", dira de lui Sarran au Parisien.

J'étais pas là pour me faire des amis

Au contact des chefs, Xavier va grandir. S'il affirme avoir "un gros respect" pour Jean-François Piège dont il dit avoir "adoré sa cuisine", le Versaillais ne cache pas aujourd'hui que sa préfénrece va pour Michel Sarran, son coup de coeur chez les chefs, "parce que c'est quelqu'un de beaucoup plus naturel et vraiment sincère". "Il m'a vraiment aidé dans Top Chef au moment où j'ai un peu baissé les bras, et lui m'a remis sur le droit chemin. J'ai une grande admiration pour ce chef", confie Xavier qui qualifie également Philippe Etchebest de "un nounours" plutôt qu'un cauchemar en cuisine.

Gabriel "gamin", Pierre "guignol"

Côté candidats, Xavier ne fait pas la fine bouche. Il n'a que très peu sympathisé, même s'il ne cache pas qu'il pourrait faire équipe avec Thomas (son partenaire dans La guerre des restos) à nouveau. "On a un petit peu la même vision de la cuisine, il est motivé, il est créatif, c'est un artiste", assure Xavier qui a en revanche moins de sympathie pour la pétillante Joy Astrid et surtout pour Gabriel Evin. "Il a 22 ans... et c'est vraiment un gamin. C'est pas avec lui que je vais pouvoir passer une soirée. Il se kiffe en fait. C'est horrible. Tout le temps", clashe le sous-chef, faisant écho aux critiques qui se sont abattues sur le jeune cuisinier. Quant à Pierre Meneau, qu'il a fréquenté avant que ce fils de grand cuisinier ne prenne lui aussi la porte, il se fait moins virulent tout en donnant raison au montage choisi par M6 – et qui avait été pointé du doigt par le fils du célèbre chef trois étoiles Marc Meneau. Selon Xavier, Pierre "faisait rigoler tout le monde" et "avait toujours le mot pour rire, à faire le guignol", ce qui était plutôt apprécié en plateau. "C'est un bon cuisinier, il a de bonnes bases et il n'a pas un restaurant sur Paris pour rien", assure Xavier, qui rebondit sur l'éviction du Parisien : "Pierre Meneau s'est fait un peu saquer, mais ça représente quand même son image. Ils font des montages, mais ils ne peuvent pas changer la nature des gens. Il est comme ça. Il ne peut que s'en prendre à lui-même."

Face à Coline dans cette finale, Xavier partira avec l'avantage de l'expérience. Vue comme une "sentimentale" par son adversaire, Coline a semble-t-il bien cerné le favori qui "peut avoir tendance à écraser les autres tellement il veut gagner". Un point faible selon la Marseillaise qui aura à coeur de remporter ce Top Chef 2016.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image