Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

TPMP et l'affaire Loana : La sécurité intervient en direct pour séparer Sylvie Ortega et Eryl Prayer

TPMP et l'affaire Loana : La sécurité intervient en direct pour séparer Sylvie Ortega et Eryl Prayer
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
7 photos
Loana a besoin d'aide et ses "amis" se déchirent en direct à la télévision et s'insultent. Dans "Touche pas à mon poste", le 2 mars 2021, les téléspectateurs ont pu assister à des scènes hallucinantes, voire dérageantes.

L'émission de Touche pas à mon poste du 2 mars 2021, du moins la dernière partie, était difficilement regardable. Sylvie Ortega était invitée pour un droit de réponse après les accusations d'Eryl Prayer, ami de Loana. Résultat, elle a tenu des propos souvent incompréhensibles, a insulté Benjamin Castaldi et a failli en venir aux mains (deux fois) avec l'ami de dix ans de Loana.

Tensions sur le plateau et incompréhension. Sylvie Ortega devait se défendre et les téléspectateurs ont eu droit à plus de vingt minutes hallucinantes et pathétiques. "Ce qui s'est passé hier soir est très grave. Je ne sais pas si sur ce plateau il y a quelqu'un qui est conscient de la gravité de ce qu'il s'est passé. Personne n'a réfléchi à si j'avais une famille, des enfants, des parents, que quelqu'un pouvait être cardiaque dans ma famille, notamment ma mère qui allume le poste de télévision et qui aurait pu tomber raide", a commencé Sylvie Ortega. Elle faisait référence aux attaques et insultes d'Eryl Prayer.

Puis, elle qui pouvait se défendre n'a jamais réussi à aller au bout de ce qu'elle voulait dire. Elle partait dans tous les sens, était parfois coupée par un fou rire de Cyril Hanouna ou préférait rire de ses détracteurs à défaut de s'expliquer. Cependant, elle a fait passer un message clair : après l'émission de la veille, elle aurait pu se suicider si elle n'avait pas été une femme forte.

Concernant Loana car c'était le sujet principal n'en lui déplaise, elle n'a rien dit d'intéressant. Pour elle, si elle avait voulu tuer Loana, pourquoi celle-ci serait apparue tout sourire dans l'émission d'Hanouna ? L'animateur a ensuite voulu évoquer les accusations de la star de télé-réalité concernant le vol de ses bijoux et culottes, lesquels se trouvaient dans sa valise. D'ailleurs, Loana déclarait vouloir porter plainte. Pour Sylvie Ortega, Loana "accuse tout le monde de quelque chose" et elle rappelle notamment que Loana avait accusé Fred Cauvin et sa mère de lui avoir pris 800 000 euros.

Elle devait ensuite se défendre sur le fait d'avoir tenté de tuer Loana en lui donnant des médicaments mais là encore, la séquence n'a mené à rien. On retient juste que selon elle, Loana "n'est pas bipolaire", que c'est une "personne qui ment constamment". Puis, elle a commencé à s'énerver, le ton est monté avec Benjamin Castaldi qu'elle a insulté de connard. Elle a aussi sous-entendu avoir des dossiers sur lui datant de l'époque où il aurait fréquenté son défunt compagnon Ludovic Chancel, fils de Sheila...

C'est alors que le clou de ce spectacle hallucinant et déprimant est arrivé avec l'entrée en scène d'Eryl Prayer. Elle a tenté de lui couper la parole des dizaines de fois mais celui-ci a réussi à finir son discours alors qu'en plein milieu, les deux protagonistes ont quitté leur siège pour se faire face, laissant la sécurité les séparer. La raison ? Elle s'en est pris au père d'Eryl Prayer par le passé ce qui lui a valu d'être insulté en direct de salope et elle de répliquer qu'il a osé s'en prendre à son mari.

Au final, le fan d'Elvis a pu faire sa déclaration : "Je tiens à reconnaître que je me suis emporté dans votre émission et ce n'est pas ma façon d'être. J'étais très proche de mon père et savoir qu'une personne comme elle puisse dénigrer ma famille et mon père mort en 2013 m'a été insupportable. Ceux qui ont le respect de la famille peuvent comprendre. Maintenant je souhaiterais récupérer les affaires de Loana, les bijoux, les cartes de crédit, ce que tu as d'elle que je puisse lui rendre. Loana aimerait que tu désactives le compte Tik Tok ouvert à son nom car elle n'était pas au courant, il y a usurpation d'identité."

Puis, après avoir dit à Sylvie Ortega qu'elle avait trainé Loana dans la boue, les esprits se sont de nouveau échauffés. La sécurité est intervenue une deuxième fois, Cyril Hanouna s'est mis entre eux deux. C'était chaud, très chaud et très triste.

Pour conclure, Sylvie Ortega a déclaré vouloir porter plainte contre Loana parce qu'elle a dit qu'elle avait voulu la tuer et vouloir en faire de même avec Eryl Prayer. Pour quelle raison ? Pas de précision.

Pas sûr que ces interventions télévisées fassent du bien à Loana, elles en disent néanmoins long sur son entourage...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image