Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Transformers : Clash médiatique entre le réalisateur Michael Bay et Hugo Weaving

La revanche des voix de l'ombre a commencé. Alors que le monde entier se demande encore pourquoi le studio a casté des acteurs aussi reconnus simplement pour leur voix dans des superproductions hors-de-prix, Paul Bettany et Hugo Weaving se sont curieusement accordés pour dire que leur mission a été très limitée dans les franchises Iron Man et Transformers où ils prêtent leurs voix à des robots. Mais là où le premier a seulement expliqué qu'il n'avait vu aucun des films avec Robert Downey Jr., Hugo Weaving a provoqué la colère du réalisateur Michael Bay en décrivant la chose comme "dénuée de sens".

L'interview du clash hollywoodien. Après avoir abordé son retour dans la Terre du Milieu dans Le Hobbit : Un voyage inattendu et ses suites réalisées, Hugo Weaving s'est laissé aller à quelques révélations croustillantes sur son implication dans le rôle de Megatron avec Collider : "C'est l'une des seules choses que j'ai faîtes dont je n'avais aucune connaissance, et je m'en fichais, je n'y pensais pas. Ils voulaient que je le fasse. D'une certaine manière, je le regrette un peu. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais je fais rarement des choses qui sont dénuées de sens. Ça n'en avait aucun, honnêtement. (...) Je n'ai jamais rencontré [Michael Bay, le réalisateur]. Je n'ai jamais été sur le plateau. Je n'ai jamais vu son visage sur Skype. Je ne sais rien de lui, vraiment. J'y suis juste allé et je l'ai fait. Je n'ai jamais lu le scénario. Je lis juste mes dialogues et je ne sais pas ce que ça veut dire. Ça semble absolument pathétique !" Visiblement loin d'être à l'aise dans la machine hollywoodienne, il évoque aussi son rôle de Red Skull dans Captain America (2011) : "Ce n'est pas quelque chose que j'aimerais faire à nouveau. Je suis content de l'avoir fait. J'ai effectivement signé pour un certain nombre de films [un procédé habituel pour les blockbusters] et je suppose que je serais obligé [de revenir dans une suite] s'ils me forçaient, mais ils ne voudraient pas forcer quelqu'un qui n'en a pas envie."

Le studio Marvel n'a pas encore répondu à la chose mais Michael Bay n'est pas aussi clément. Piqué à vif par l'idée que ses films pouvaient être creux, le réalisateur a lancé un communiqué pas vraiment officiel sur le web : "N'êtes-vous jamais malade à cause des acteurs qui touchent 15 millions par film, ou même 200 000 dollars pour un doublage qui demande une heure et 43 minutes de travail, pour ensuite se plaindre ?" Comble de l'ironie, le réalisateur continue : "Avec tous les problèmes que notre monde connaît, est-ce que ces râleurs pensent vraiment que les gens qui lisent les articles se soucient de leur travail qui n'est pas "assez artistique" ? (...) Soyez heureux de déjà avoir un travail - surtout un travail qui vous paie mieux que 98% des gens en Amérique. J'ai une fantastique idée pour ces râleurs : ils peuvent donner leur "argent de travail malheureux" à la fantastique Elephant Rescue de David Sheldrick [une association pour la protection des animaux du Kenya]." Une déclaration qui a rapidement été retirée, preuve qu'elle est plus la conséquence d'un coup de colère que d'une démarche réfléchie. Néanmoins, la patience de Michael Bay a été mise à rude épreuve par Megan Fox et Shia LaBeouf qui, après avoir été propulsés parmi les hautes sphères du système, se sont retournés contre Transformers et le metteur en scène pour attaquer l'industrie qui les avaient révélés. La bombe avait par conséquent été remplacée par Rosie Huntington-Whiteley dans le troisième épisode, tandis que l'acteur a affirmé qu'il ne serait pas là dans le quatrième épisode - Michael Bay a du coup annoncé que ce serait un reboot, avec la récente rumeur d'une fille pour mener la barque.

Moins incisifs, les propos de Paul Bettany sont passés inaperçus alors qu'ils sont tout aussi absurdes. À DigitalSpy, il avoue : "J'ai été amené au dernier moment, là où en cas de problème de clarté ou quoi que ce soit, ils pourraient toujours l'ajouter à mes dialogues. (...) Je me sens comme un pirate. C'est du vol. Je rentre, je dis quelques dialogues sur un papier pendant deux heures, ils me donnent un sac d'argent et je ressors. Je me sens un peu coupable, parce qu'au moins, jouer peut être fatigant... Mais je ne fais rien ! Et je n'en ai vu aucun. (...) Les fans viennent me voir et je n'ai absolument aucune idée de ce dont ils parlent." De quoi laisser penser que les studios y réfléchiront à deux fois avant de caster un acteur reconnu pour jouer les figurants dans leurs superproductions.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Nastasia chute en pleine épreuve dans "Top Chef 2020", le 26 février 2020 sur M6.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
Nathalie Marquay évoque la retraite de Jean-Pierre Pernaut dans Touche pas à mon poste - mardi 25 février 2020
Bruno Vandelli en interview exclusive pour Purepeople. Le 18 février 2020.
Joshua Jackson et Jodie Turner-Smith sur Instagram. Le 25 février 2020.
"Mariés au premier regard, que sont-ils devenus", les images de la demande ne mariage de Vivien à Charline - 24 février 2020, sur M6
Matthieu divorce de Solenne dans "Mariés au premier regard 2020", le 24 février 2020, sur M6
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel