Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Un homme avoue le meurtre de sa compagne 33 ans après : ce qui a fini par le faire craquer...

Un homme avoue le meurtre de sa compagne 33 ans après : ce qui a fini par le faire craquer...
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Photo d'illustration : Les gendarmes de l'Institut de Recherche Criminelle © Eliot Blondet / Pool / Bestimage
Une affaire de disparition dans l'Orne, vieille de trente ans, ressurgit avec un rebondissement de taille. Un cadavre est désormais recherché dans la région, depuis qu'un homme est passé aux aveux concernant sa compagne, qu'il a tuée. Sa fille a réussi à faire ressortir le dossier après de fortes suspicions...

Il aura fallu plus de trois décennies pour que la vérité éclate. Le journaliste spécialisé de la rubrique police-justice, Ronan Folgoas, a été dépêché par Le Parisien-Aujourd'hui en France à La Chapelle-Souëf dans l'Orne pour en savoir plus sur ce qui vient d'être déclaré, non plus comme une disparition, mais un féminicide, celui de Marlaine Marquis, alors âgée de 22 ou 23 ans. Les fouilles ont démarré ce 28 juin 2022, maintenant que l'auteur a avoué avoir tué sa compagne, mère de leurs deux enfants.

Pascal, ex-bûcheron et élagueur désormais à la retraite, a reconnu, trente-trois ans après les faits, avoir mis fin aux jours de son ex-compagne en 1989. "Il aurait dissimulé son corps dans une marnière, l'une de ces nombreuses cavités de plusieurs mètres de profondeur qui pullulent dans la campagne normande", précise le quotidien.

A l'origine, l'absence de Marlaine, brutalement partie sans ses deux enfants de 6 mois et 3 ans, avait été considérée comme une disparition et aucun signalement n'avait été fait. La famille de la victime n'avait pas été alertée puisque son compagnon n'avait pas de contact avec elle. La thèse du changement radical de vie paraissait plausible. Les enfants du couple ont été "placés auprès d'un membre de la famille paternelle et grandissent sans aucune photo et avec très peu de souvenirs de leur maman disparue. Marlaine est même déchue de ses droits parentaux à la suite d'une demande du père des enfants".

"Les questions insistantes de sa fille", l'élément déclencheur

En grandissant, Victoria, la fille de l'ancien couple, cherche à comprendre la disparition de sa mère. Elle pose des questions à son père qui reste évasif, parfois contradictoire. Jusqu'à une discussion téléphonique en 2019 qui lui permet de comprendre qu'un lourd secret se cache derrière tout cela. "Il a fini par se trahir tout seul en répondant aux questions insistantes de sa fille", a confié une source proche de l'enquête à Ouest-France. Elle signale alors la disparition de sa mère en 2021 et les gendarmes remarquent qu'il n'y a plus aucune trace administrative ou autre de Marlaine depuis plus de trente ans, il y a de quoi avoir des doutes sur une disparition volontaire. "Le 27 avril 2022, une information judiciaire est ouverte pour enlèvement et séquestration. Une manière de contourner le problème de prescription des faits en cas d'homicide fixée à trente ans", écrit Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Un mois plus tard, Pascal est placé en garde à vue et finit par craquer. Marlaine l'avait trompé, il l'aurait alors étranglée avec le câble du téléphone puis caché son corps sur une propriété où il avait l'habitude de travailler. Mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, il a déclaré à Ouest France : "J'assume mes actes, j'ai honte et je m'en veux." Seule personne au courant de son meurtre : la compagne avec qui il a refait sa vie et qui est décédée en 2008 des suites d'une longue maladie.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image