Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Vincent Lindon avoue "être fatigant pour les autres" !

3 photos
Lancer le diaporama

Vincent Lindon s'est dévoilé tel un homme brut pour la caméra de l'émission Sept à Huit de TF1 du 20 février. L'acteur fait la promotion du film La Permission de minuit. Maniant avec plaisir le franc-parler, un tantinet bourru tel un Jean Gabin, Vincent Lindon se livre.

S'il est intraitable avec les autres, au point de les agacer puisqu'il avoue être fatigant, il ne se fait pas de cadeau. Il adore donner son avis, mais parfois, quand il s'observe réagir avec force, il se trouve pathétique. Acteur au cinéma, Vincent Lindon veut être acteur de sa vie et se lève tôt pour ne rien rater : "Je n'aime pas qu'il se passe des choses sans moi."

En amour, le comédien a aussi une opinion bien tranchée. Estimant que les femmes sont intolérantes face aux efforts que la gent masculine fait de nos jours dans le partage des tâches quotidiennes, il se dévoile plutôt machiste. Quant aux relations, lui qui a partagé la vie de Caroline de Monaco et épousé ensuite Sandrine Kiberlain, ce papa de deux enfants trouve qu'il n'y a rien de plus sexy qu'un couple qui dure depuis une éternité.

Face caméra, Vincent Lindon évoque également son rôle dans La Permission de minuit, en salles le 2 mars. Dans ce drame de Delphine Gleize, il retrouve Emmanuelle Devos avec qui il a joué dans La Moustache. Cette oeuvre raconte l'amitié entre un médecin, professeur en dermatologie, et un jeune garçon atteint du syndrome des enfants de la lune. Mais le jour où il doit être muté, leur relation est bouleversée.

Le comédien était très fier de jouer un médecin, une profession dans laquelle le droit à l'erreur est interdit. Lors du colloque Priorité Cerveau en septembre dernier, il avait d'ailleurs parlé de son admiration pour ce métier qu'il aurait voulu exercer.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel