Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Virginie Efira, Drew Barrymore et Rachel Weisz... c'est le casting ciné de la semaine !

Que nous réserve le fameux Dieu Ciné à l'aube de cette nouvelle année qui s'annonce extrêmement riche en longs métrages très attendus ?
Eh bien pour ce premier mercredi de 2010 (Bonne annééééée !), Purepeople.com, comme chaque semaine, vous propose de vous familiariser avec trois des films à l'affiche aujourd'hui, avec notamment les premiers pas au cinéma d'une animatrice télé, les premiers pas derrière la caméra d'une enfant terrible d'Hollywood, et l'Antiquité revisitée par le réalisateur des Autres. C'est parti !

"Le siffleur" - de Philippe Lefebvre - avec François Berléand, Thierry Lhermitte et Virginie Efira.

Armand coule une pré-retraite dorée sous le soleil de la Côte d'Azur, entre sa boutique de prêt-à-porter, sa Viviane chérie et... son jardin secret : l'Aline Roc. Une terrasse, vue sur la mer, où, chaque midi, en dégustant sa sole grillée, il s'isole, s'évade et rêve. Oui, mais voilà, l'Aline Roc va être vendu...

Ce Siffleur est une première à plus d'un titre : premier film en tant que réalisateur de Philippe Lefebvre (un comédien vu dans OSS 117 et Mon idole, et ami proche de Guillaume Canet), premier film de la jolie blonde et belge Virginie Efira (sexy à souhait en cagole prête-à-tout), et première fois que l'on voit François Berléand avec des cheveux (warf...). Toutes ces premières débouchent sur une comédie amusante et bien rythmée qui se regarde sans déplaisir... pour bien démarrer cette nouvelle année !

"Bliss" - de Drew Barrymore - avec Ellen Page, Drew Barrymore et Juliette Lewis.

Par tous les moyens, Bliss Cavendar veut échapper à sa petite ville perdue du Texas et à sa mère qui est convaincue que sa seule chance de réussir dans la vie est de gagner les concours de beauté locaux. Bliss rêve d'autre chose...
Lorsqu'elle se rend en cachette dans la grande ville d'Austin avec sa meilleure amie Pash, Bliss découvre un univers qu'elle n'aurait jamais imaginé : le roller derby. Associant girl power et punk-rock, cette discipline permet à chaque fille de laisser libre cours à sa personnalité...
Fascinée par la championne Maggie Grabuge et par ses consoeurs, Bliss troque rapidement les robes et les couronnes contre les rollers et les minijupes. Menant une double vie, elle est serveuse le jour et devient la redoutable Barbie Destroy la nuit dans son équipe de roller... Elle peut enfin exister plus que jamais, affronter des rivales sans pitié, tomber amoureuse d'un musicien, et prouver ce qu'elle vaut vraiment.
Pourtant, c'est lorsque son secret va éclater au grand jour que Bliss va réellement faire ses preuves. Elle va devoir prendre sa vie en main comme elle l'entend...

Cela faisait vingt ans que la brillante comédienne et productrice Drew Barrymore souhaitait passer derrière la caméra. Au final, elle a pensé et réalisé un film qui lui ressemble : girly, sauvage, violent, rapide, drôle et sexy. Entre Charlie et ses drôles de Dames et un Rollerball en jupons, Bliss vous charmera et vous collera au fond de votre siège. Pour une première, c'est une belle réussite !

"Agora" - d'Alejandro Amenabar - avec Rachel Weisz, Max Minghella et Oscar Isaac.

IVème siècle après Jésus-Christ. L'Egypte est sous domination romaine. A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples. Parmi eux, deux hommes se disputent l'amour d'Hypatie : Oreste et le jeune esclave Davus, déchiré entre ses sentiments et la perspective d'être affranchi s'il accepte de rejoindre les Chrétiens, de plus en plus puissants...

Après des oeuvres aussi belles et abouties que Tesis, Ouvre les yeux, Les autres et Mar Adentro, le cinéaste espagnol Alejandro Amenabar - qui a redonné ses lettres de noblesse aux films de genre et a prouvé que le cinéma ibérique ne se limitait pas qu'à Pedro Almodovar - change de registre et s'attaque à une oeuvre forte et ambitieuse, philosophique et exigeante, pour un résultat flamboyant et bouleversant, qui, après son passage à Cannes en mai dernier, débarque enfin sur nos écrans avec l'étiquette de "film de la semaine" !

Vous avez dorénavant toutes les bobines entre les mains pour choisir vos films et passer de doux, terrifiants et jouissifs moments dans vos salles obscures.
Une nouvelle année cinéma démarre aujourd'hui... alors n'oubliez pas : Viva el Cinema !

Mathieu Lecerf

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image