Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Vladimir Poutine : Après l'effraction de la villa française de sa fille, la sanction tombe pour les vandales...

Vladimir Poutine : Après l'effraction de la villa française de sa fille, la sanction tombe pour les vandales...
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
13 photos
Lundi 14 mars, trois hommes étaient entendus par la police après s'être introduits par effraction dans une villa de Biarritz. Et pas n'importe laquelle : celle de Kirill Nikolaïevitch Chamalov, ex-gendre du président russe Vladimir Poutine. Le parquet de Bayonne a annoncé sa sanction.

Sur les réseaux sociaux, l'activiste russophile et figure locale des Gilets Jaunes, Pierre Haffner, avait partagé une vidéo le montrant à l'intérieur d'une chic villa de Biarritz, dite Alta Mira. Une demeure dans laquelle il était entré par effraction avec deux autres hommes, dont l'un avait brandi un drapeau de l'Ukraine depuis la terrasse. Cette maison appartient à Kirill Chamalov, ex-mari de Katerina Tikhonova... la fille de Vladimir Poutine. La justice a réagi.

Trois hommes entendus par la police lundi 14 mars après s'être introduits par effraction dans cette villa avenue du général Mac-Croskey, à Biarritz, ont finalement fait l'objet d'un rappel à l'ordre à l'issue de leur garde à vue, a annoncé le parquet de Bayonne. Une sanction clémente de la part de la justice dans un contexte très particulier lié à la guerre en Ukraine, sous l'impulsion du président russe Vladimir Poutine, lequel s'est ainsi mis l'Europe à dos, à commencer par la France... Les trois hommes, auditionnés dans une enquête ouverte pour "violation de domicile" - ils avaient également changé les serrures ! -, sont ressortis libre en fin de journée. Ils ont fait l'objet d'un rappel à l'ordre par un délégué du procureur, à la mairie de Biarritz, une procédure sous contrôle du parquet.

Dans cette demeure non loin du phare de Biarritz, les trois militants anti-Poutine ont trouvé plusieurs documents qui prouvaient qu'elle appartenait bien à l'homme d'affaires (co-actionnaire de la banque Rossiya) et ex-conseiller économique du gouvernement russe Kirill Nikolaïevitch Chamalov comme un copie de son passeport. Ce dernier, visé par les sanctions internationales comme d'autres oligarques, est un ami d'enfance de Vladimir Poutine et ex-mari de la fille du décrié président, Katerina Tikhonova. Ils ont été mariés de 2013 à 2018.

Le clan Poutine, qui serait lié à trois maisons à Biarritz, est dans le collimateur depuis la guerre en Ukraine menée contre le président Volodymyr Zelensky. Fin février, l'extérieur d'une propriété d'Anglet, appartenant à une société civile immobilière aux noms de l'ex-épouse du président russe Lioudmila et de son mari l'homme d'affaires russe Arthur Ocheretny, avait été dégradé. Des messages comme Fuck Poutine avaient été peints à la bombe bleue sur les portails et le mur d'enceinte de la chic Villa Suzanna...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image