Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Wesley Snipes : Drogué sur Blade Trinity, il manque d'étrangler le réalisateur

Pendant que Wesley Snipes purge une peine de prison en Pennsylvanie pour fraude fiscale – plus de 15 millions de dollars non déclarés – jusqu'en juillet 2013, les oreilles de l'acteur américain ont sifflé. En cause, Patton Oswalt, acteur que l'on a pu voir récemment dans Young Adult, ou encore en voix de Remy, l'un des héros du film d'animation Ratatouille. Ce dernier raconte une anecdote très étonnante lorsqu'il est appelé sur le plateau de Blade : Trinity, troisième opus de la saga emmenée par Wesley Snipes. Interrogé par The AV Club, il décrit notamment un Wesley Snipes sous acides, à la fois fou et amusant.

Ainsi, selon Oswalt, "Wesley était juste complètement fou mais de façon quasi-comique. Il ne sortait jamais de sa caravane et il fumait des joints toute la journée". L'acteur, vedette du petit écran, raconte un détail croustillant sur l'attitude déviante et incomprise de Wesley Snipes : "Il y avait un figurant black qui a mis un t-shirt avec écrit déchet dessus, en grosses lettres. C'était son propre t-shirt. Et Wesley est arrivé sur le plateau, ce qu'il ne faisait que pour les gros plans. Pour tout le reste, c'était sa doublure. Et il dit à Goyer [le réalisateur] : 'il n'y a qu'un seul autre black sur ce film et tu lui fais porter un t-shirt qui dit déchet ? T'es un putain de raciste !' Et il a essayé d'étrangler David Goyer."

Patton Oswalt, qui avoue n'avoir qu'une seule scène avec Snipes, surenchérit avec une nouvelle anecdote, cette fois-ci hors du plateau de tournage, lorsqu'une partie du groupe se rend dans un strip club et rencontre quelques bikers. David S. Goyer, visiblement rancunier et tout aussi blagueur, se serait adressé aux bikers. "'Je vous paye vos verres si vous venez demain sur le plateau et vous faites passer pour mes gardes du corps". Wesley a flippé et est rentré dans son van. Le lendemain, il est venu voir Goyer et lui a dit 'Je pense que tu devrais quitter le tournage. Tu es nuisible à ce film' ce à quoi David répond 'Et pourquoi, toi, tu ne quitterais pas le tournage ? On a tous tes gros plans et on peut tourner le reste avec ta doublure' ". Suite à cet épisode, Wesley Snipes et son réalisateur n'auraient pu communiqué qu'à coups de post-its sur lesquels Snipes signait "de la part de Blade".

Un tournage chaotique dont se souvient probablement Wesley Snipes. Pourtant l'acteur, actuellement derrière les barreaux, ne serait pas contre un retour de la franchise Blade avec un quatrième opus. Interrogé par IGN, Wesley Snipes trouverait "cool" de relancer la machine, à la condition suivante : "Avec une bonne équipe, je serais prêt à revenir". Si les relations entre Snipes et Goyer étaient effectivement très délétères sur le tournage de Trinity, on peut parier sur l'absence de David S. Goyer à la direction de ce quatrième opus. Son retour au cinéma pourrait se faire grâce à Sylvester Stallone - son célèbre partenaire dans Demolition Man - qui a songé à lui pour The Expendables 3.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel