Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Wyclef Jean : Son premier spot de campagne où il ne dit... rien !

Le bruit courait depuis plusieurs semaines, c'est désormais officiel, Wyclef Jean est candidat aux élections présidentielles haïtiennes.

L'ancien leader du groupe Fugees a remis son dossier de candidature jeudi 5 août à Port-au-Prince. Cette annonce fait déjà débat sur l'île où spécialistes politiques et historiens s'interrogent, mais aussi aux États-Unis. Sean Penn est le premier monté au créneau, faisant part sur CNN de son inquiétude de confier le pays aux mains d'un artiste peu réputé pour ses qualités de gestionnaire. En témoignent les malversations financières au sein de son ONG Yéle Haïti, ou plus récemment, le redressement de plus de 2 millions de dollars de l'artiste par le fisc américain.

Faisant fi de ses détracteurs, Wyclef Jean se lance à corps perdu dans la campagne. Il se dit être le candidat "neutre", capable de s'asseoir à la même table avec les représentants de tous les partis. Il se dit également le candidat de la jeunesse. Son premier clip officiel de campagne vient d'être dévoilé. Il s'intitule "Fas a fas" comme l'un de ses slogans qui signifie "face à face" en créole, une langue qu'il maîtrise pas, d'après l'historien haïtien Pierre Buteau.

Dans le clip de 2 minutes 30, on le voit sortir de son jet privé (ce qui lui a déjà été maintes fois reprochés) avec sa femme Claudinette et leur fille et on assiste à des acclamations de la foule. Question discours, il ne dit rien, absolument rien. À voir ci-dessus !

Lundi, dans le Wall Street journal (New York), le chanteur expliquait : "Nous avons besoin d'un président qui transforme ses promesses en réalité, qui sillonne la planète pour convaincre les dirigeants du monde entier (d'aider Haïti, ndr). Je ne prétends pas pouvoir faire des miracles, mais je pense de tout mon coeur qu'en cette période importante pour Haïti, je suis la personne indiquée pour doter le pays de l'avenir prospère dont il a besoin et qu'il mérite."

Wyclef Jean a jusqu'au 28 novembre pour convaincre, date à laquelle le peuple haïtien est appelé à faire entendre sa voix dans les urnes.

 

A.D.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel