Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Yannick Agnel accusé de viol sur mineure : la famille de la victime dénonce les accusations de vengeances

Yannick Agnel accusé de viol sur mineure : la famille de la victime dénonce les accusations de vengeances
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
13 photos
Accusé de viol sur mineure et mis en examen, Yannick Agnel a reconnu sa relation avec la jeune fille de 13 ans à l'époque, alors que lui en avait 24. Des faits qui remontent à plusieurs années et pour certains, les raisons de la plainte, survenue début décembre, divergent, selon BFMTV.

C'est une affaire qui a eu l'effet d'une bombe dans le petit monde de la natation française. Le 9 décembre dernier, Yannick Agnel, star de la discipline et double médaillé d'or olympique, est interpellé par un juge d'instruction suite à l'ouverture d'une information judiciaire pour "viol et d'agression sexuelle sur mineur de 15 ans". Il est reproché à l'ancien nageur d'avoir entretenu une relation avec l'une des filles de son entraîneur de l'époque, Lionel Horter, du temps où il s'entretenait au club de natation de Mulhouse, en 2016. Lors de sa garde à vue, l'ancien sportif de 29 ans reconnaît la matérialité des faits, mais explique qu'il "n'avait pas eu le sentiment qu'il y ait eu contrainte", selon Edwige Roux-Morizot, la procureure de la République de Mulhouse.

Après sa garde à vue, Yannick Agnel est mis en examen le 11 décembre et laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Depuis, c'est la déchéance pour l'ancien nageur qui est lâché de toutes parts. Si les faits remontent à 2016, beaucoup dans l'entourage du Mulhouse Olympique Natation se posent la question de savoir pourquoi cette histoire ne sort que maintenant. Pour certains il pourrait s'agir de vengeance ou de manipulations, surtout lorsqu'on connaît les litiges financiers qui opposent le club de natation de Mulhouse et l'ancien nageur. Des soupçons qui scandalisent la famille si l'on en croit BFMTV, qui a interrogé des proches de la plaignante. D'après eux, ces "rumeurs" viendraient directement de familles d'anciens nageurs élites du club, désormais en froid avec le club.

La famille Horter au courant depuis des années ?

Certains ne comprennent pas que l'affaire ne sorte que maintenant alors que, selon eux, la famille Horter est au courant de cette relation depuis plusieurs années maintenant. Si de nombreux nageurs du club étaient au courant, ils ne comprennent pas que la propre famille de la jeune fille ne puisse pas l'être également. Une plainte qui est tombée après que le Mulhouse Olympique Natation ait été condamné à verser 60 000 € à Yannick Agnel.

C'est compliqué de révéler ce genre de faits, d'autant plus compliqué quand l'agresseur s'appelle Yannick Agnel

Une version réfutée par la famille, qui explique que la jeune fille a mis du temps à se rendre compte de la situation. Après avoir revu Yannick Agnel lors des championnats de France en décembre 2020, sa peine serait devenue "insupportable" et début 2021, elle se met à déprimer et à perdre du poids. C'est à ce moment qu'elle en parle à ses parents et en février de la même année, elle décide même d'arrêter la natation. Après une longue réflexion, elle décide finalement de porter plainte. "C'est compliqué de révéler ce genre de faits, d'autant plus compliqué quand l'agresseur s'appelle Yannick Agnel", explique l'avocate de la jeune fille, maître Isabelle Rollet.

Yannick Agnel reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Retrouvez l'article dans son intégralité sur le site de BFMTV.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image