Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Yannick Agnel accusé de viol sur une mineure de 13 ans : il reconnaît leur relation

Yannick Agnel accusé de viol sur une mineure de 13 ans : il reconnaît leur relation
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
13 photos
Dans une conférence de presse tenue par la procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot, cette dernière s'est exprimée sur l'affaire impliquant Yannick Agnel. Elle vient d'indiquer que l'ancien champion olympique a reconnu certains faits.

Coup de tonnerre sur le monde de la natation. Considéré comme l'un des nageurs les plus doués de sa génération, Yannick Agnel pourrait bien passer les prochaines années de sa vie derrière les barreaux. Double champion olympique, le jeune homme de 29 ans qui a pris sa retraite sportive très jeune est accusé de viol et d'agression sexuelle sur mineure pour des faits qui remontent à 2016 lorsqu'il s'entraînait au club de Mulhouse. La plaignante est une jeune nageuse de 13 ans, Naome Horter, fille de son entraîneur d'alors Lionel Horter, qui s'est entraînée avec lui à l'époque.

Sur les coups de 11 heures ce matin, la procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot, s'est exprimée sur cette affaire pour répondre aux questions des journalistes et les mots sont forts. Selon elle, l'ancienne star de la natation "reconnaît la matérialité des faits qui lui sont reprochés". Yannick Agnel confirme donc qu'il s'est bien passé quelque chose entre la jeune fille et lui au moment des faits, mais il y a un élément sur lequel son discours diffère. "Il précise qu'il n'avait pas le sentiment qu'il y a eu contrainte", précise la procureure.

Quand on a dix ans de différence d'âge il est évident que c'est une véritable contrainte, bien sûr

S'il est reconnu coupable par la justice française, l'ancien sportif risque gros. Pour ce genre de faits, commis sur une mineure de moins de quinze ans, la peine peut aller jusqu'à vingt ans de prison. Il est accusé d'agression sexuelle et de viol dans cette affaire. La procureure de la République explique ce second chef d'accusation : "Si les faits son constitutifs de viol c'est parce que vous n'ignorez pas qu'il existe une différence d'âge très importante entre les 13 ans de la victime et les 24 ans de Yannick Agnel (...) Quand on a dix ans de différence d'âge il est évident que c'est une véritable contrainte, bien sûr".

S'il n'a pas tout de suite reconnu les faits, Yannick Agnel a fini par céder et raconter la relation qu'il a entretenu avec la jeune nageuse. "Les chefs de mise en examen c'est sur toute l'année 2016. Cela s'est aussi produit en Thaïlande, à Rio, et à Tenerife je crois. Ce qui tend à penser qu'il y a eu plusieurs faits. Tous les faits se sont déroulés sur l'année 2016", relate la procureure de la République.

Yannick Agnel reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image