Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yannick Noah en guerre contre les impôts : Le fisc a fini par gagner

Vingt ans que l'ex-champion de tennis et chanteur tentait d'obtenir gain de cause.

On lui réclamait un peu plus de 1 million d'euros après un redressement fiscal survenu dans les années 90. Yannick Noah a beau avoir perdu le bras de fer qui l'opposait depuis deux décennies aux impôts, il n'aura finalement eu à rembourser "que" 661 457 euros.

BFMTV rapporte en effet ce 7 juin que le Conseil d'État s'est définitivement prononcé dans l'affaire Yannick Noah, décidant de le débouter. L'ancien gagnant de Roland-Garros contestait avoir vécu plus longtemps en France qu'en Suisse pour l'année 1993, une résidence fiscale déterminante pour le paiement de ses impôts. La règle impose qu'il faut vivre plus de six mois par an hors du territoire français pour déclarer ses revenus à l'étranger. Soumis à un contrôle fiscal en 1995 comme l'avait révélé à l'époque Le Canard enchaîné, l'actuel entraîneur de l'équipe de Coupe David et de Fed Cup s'était alors lancé dans une bataille de longue haleine contre le fisc.

Après avoir épluché dans le moindre détail ses dépenses, les agents du fisc ont prouvé que Yannick Noah avait passé 183 jours en France et non 240 comme il le soutenait. Considéré de fait comme un résident fiscal français, il aurait dû déclarer ses comptes bancaires en Suisse, aux États-Unis et aux Pays-Bas, ce qu'il n'avait pas fait. D'où le million d'euros de redressement.

Dans son combat, la légende du tennis de 57 ans a obtenu deux victoires minimes, celle de pouvoir "déduire de ses revenus la pension alimentaire versées à son ex-épouse Cécilia (126 000 euros par an)" et celle de ne pas "payer les pénalités (+40%) que le fisc inflige aux contribuables faisant preuve de mauvaise foi", évoque BFMTV.

Interrogé sur cette ultime décision du Conseil d'État en défaveur de son client, l'avocat fiscaliste Me Alain Sarrazin n'a pas souhaité s'exprimer.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Chloé Nabédian présente la météo sur France 2, le dimanche 22 septembre 2019.

Nagui évoque sa peur de faire de la prison en Égypte, le 4 décembre 2019 sur France 2.
Sandra Sisley filme l'inauguration de l'exposition "Les Saint-Barths" de François Roelants à Saint-Barthélemy le 19 juillet 2019.
Jean-Michel Maire partage son opération de chirurgie esthétique sur Instagram le 15 novembre 2019.
Stéphane Rotenberg, présentateur de "Pékin Express" répond aux questions de Purepeople.com"
Léa Salamé dans "C à vous" le mardi 15 octobre 2019.
Yoann et Emmanuelle, dans "L'amour vu dans le pré", le 18 novembre 2019 sur TF1.
Bernard Tapie a réagi en direct dans L'Heure des pros sur C News, le 1er novembre 2019, à l'annonce à tort de sa mort la veille par le quotidien Le Monde.
Ariane Bordier en interview pour "Purepeople.com". Juin 2019.
Carla Bruni partage une nouvelle vidéo de sa fille Giulia sur Instagram, le 26 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel