Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Zinedine Zidane suspendu : Le coach du Real privé de banc pour trois mois...

Zinedine Zidane suspendu : Le coach du Real privé de banc pour trois mois...

Coup dur pour Zinedine Zidane. Visé par une plainte pour entraîner sans posséder la totalité des diplômes requis, le coach de la réserve du Real Madrid va être privé de banc de touche. Selon Marca, le juge des compétitions Francisco Rubio vient en effet d'infliger trois mois de suspension à l'ex-star des Bleus et son adjoint. Seul espoir, le club madrilène, qui a "manifesté son désaccord absolu avec cette résolution", a désormais 10 jours pour faire appel...

C'est une décision qui ne surprend pas, mais elle fait mal pour Zizou. Coupable d'avoir entraîné la réserve du Real Madrid sans avoir les diplômes requis, en utlisant une technique du prête-nom pourtant assez répandue, Zinedine Zidane va devoir abandonner sa Castilla, déjà très mal en point en championnat (D3), pendant trois mois. Son adjoint Santiago Sanchez, qui signait les feuilles de match à sa place, titulaire, lui, des diplômes exigés, a de son côté écopé de la même sanction. L'ex-adjoint de Carlo Ancelotti chez les A l'an dernier, à qui il manque le troisième et dernier échelon de son diplôme de coach, attendu pour mars 2015, peut toutefois s'estimer heureux puisqu'il risquait de prendre trois mois de plus, la sanction infligée à Alejandro Ceballos en 2010 pour les mêmes faits.

Silencieux depuis le début de l'affaire, Zinedine Zidane avait poussé un coup de gueule il y a quelques jours. "La polémique lancée autour des diplômes est vicieuse. Et ils le savent tous, ici. J'ai les glandes !", avait-il lancé dans Le Figaro. "C'est trop facile. Cela fait trois ans que je suis en train de passer mes diplômes en France. Je pouvais les passer en trois mois en Espagne. Or, justement, ce qui m'intéressait était de continuer à me former en France. J'y avais suivi ma formation de footballeur, je voulais m'y former comme entraîneur. J'ai toujours essayé de faire les choses dans les règles. Alors, oui, aujourd'hui, les reproches que l'on me fait me dérangent", avait poursuivi Zizou, passablement énervé. "Pourquoi vient-on me casser les pieds ? Je ne contourne pas la difficulté et certains en profitent pour me cracher dessus. C'est invraisemblable pour moi", avait continué Zidane, soutenu récemment par la Fédération française de foot, auteure d'un courrier à son homologue espagnole.

En attendant le verdict de l'appel, c'est donc sans Zinedine Zidane, présenteur d'une Equipe du dimanche exceptionnelle sur Canal+ dimanche, que la Castilla va poursuivre son championnat en 3e division espagnole. Une mauvaise nouvelle pour l'équipe du coach à la casquette, qui restait sur une bonne série de 10 points obtenus en quatre rencontres après des débuts catastrophiques. Le club se retrouve toutefois encore 14e. Reste à savoir s'il se portera mieux avec ou sans Zizou, qui restera désormais en tribunes...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image