Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER
Biographie

Naissance : Le 23 Septembre 1953

Âge : 68 ans

Métier : Acteur / Réalisateur

Signe astrologique : Balance

Pays : France

Sam ou plus exactement Samuel Karmann est né le 23 septembre 1953 à Port Said en Egypte. Cet acteur, réalisateur et scénariste français s'oriente d'abord vers des études de médecine qu'il abandonne très vite pour se tourner vers sa passion, le métier de comédien. Il entre alors à l'école de la rue Blanche. Mais après quelques mois il quitte subitement le célèbre établissement. Motif ? On lui avait refusé de préparer un spectacle avec un comédien qui ne faisait pas partie de l'école !
Sam Karmann fait alors une rencontre déterminante, celle de Jean Bouvier, dont il intègre la compagnie. Entre 1970 et 1980, l'acteur joue dans de nombreuses pièces et travaille notamment avec Robert Hossein et Jean-Louis Barrault. Sa première apparition au cinéma date de 1982 où Alexandre Arcady lui offre un rôle dans Le grand pardon, puis un an plus tard dans Le Grand Carnaval. Lors de ces tournages, Sam se lie d'amitié avec Roger Hanin dont il deviendra le partenaire dans la série Navarro de 1989 à 1995. Il y incarne un des mulets du célèbre commissaire. C'est à cette époque que Sam devient un acteur connu du public, même si en 1983, il s'était déjà révélé dans Réveillon chez Bob, une comédie où il incarnait un pied-noir séduit par Agnès Soral et Mireille Darc ainsi que dans Train d'enfer, un film de Roger Hanin, où tenait avec brio le rôle de l'inspecteur Duval.
Après ces premiers succès, une nouvelle rencontre vient booster la carrière de Sam Karmann. L'acteur fait la connaissance de Jean-Pierre Bacri et d'Agnès Jaoui. Avec eux en 1992, Sam Karmann monte sur les planches pour jouer la célèbre comédie Cuisine et dépendances. Le succès est tel que la pièce est dans la foulée adapter au cinéma.
Toujours en 1992, Sam réalise son premier court métrage qu'il co-écrit et interprête avec deux comédiens de Navarro, Omnibus. Sur le ton de la comédie, ce nouveau travail est couronné de succès. Omnibus reçoit la Palme d'Or à Cannes, suivie un an plus tard en 1993, d'un Oscar à Hollywood. Toutefois les années qui suivent sont moins fastes.
En effet, ce n'est qu'en 1999 après un premier long métrage abandonné en court de tournage, et des apparitions dans des spots publicitaires ou quelques second rôles au cinéma, que Sam Karmann signe enfin son premier long métrage Kennedy et moi dont l'acteur principal est Jean-Pierre Bacri. Suit en 2002, A la petite semaine où Karmann met à l'affiche [people=Gérard Lanvin]Lanvin[/people], Gamblin et Cornillac.
En septembre 2007, Sam Karmann sort son troisième film, La vérité ou presque, une comédie dramatique avec Karin Viard, André Dussollier et François Cluzet. Le policier de Navarro n'a donc pas fini de nous surprendre...

 

Filmographie :
Acteur :

2004 : Casablanca Driver, de Maurice Barthélémy
2002 : Monsieur Batignole, de Gérard Jugnot
2000 : Le Goût des autres, de Agnès Jaoui
1999 : Kennedy et moi, de Sam Karmann
1999 : Le goût des autres, de Agnès Jaoui
1998 : Ça reste entre nous, de Martin Lamotte
1998 : Le ciel, les oiseaux... et ta mère !, de Djamel Bensalah
1993 : La cité de la peur, de Alain Berbérian
1992 : Cuisine et dépendances, de Muyl
1990 : Hiver 54 - L'abbé Pierre, de Amar
1989 : Chère canaille, de Kurc
1987 : La rumba, de Roger Hanin
1985 : Suivez mon regard, de Curtelin
1985 : Under the Cherry Moon, de Prince
1985 : Train d'enfer, de Roger Hanin
1984 : Réveillon chez Bob, de D. Granier-Deferre
1984 : Les voleurs de la nuit, de Fuller
1983 : Le grand carnavel, de Alexandre Arcady
1983 : La balance, de Swaim
1981 : Le grand pardon, de Alexandre Arcady

 

Réalisateur :
2003 : A la petite semaine
1999 : Kennedy et moi
1992 : Omnibus

Dernières news
Photos