Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
Louise Chabat maman : nue trois mois après l'accouchement, un corps encore chamboulé
Louise Chabat maman : nue trois mois après l'accouchement, un corps encore chamboulé
Lily James bluffante en Pamela Anderson : premières images de la star métamorphosée pour le biopic
Lily James bluffante en Pamela Anderson : premières images de la star métamorphosée pour le biopic
Julia Paredes enceinte : sa fille Luna très impactée par sa grossesse, vigilance nécessaire
Julia Paredes enceinte : sa fille Luna très impactée par sa grossesse, vigilance nécessaire
Biographie

Naissance : Le 20 Mars 1950

Âge : 71 ans

Métier : Acteur

Pays : Etats-Unis

Ville : Washington (Columbia - USA)

William Hurt a un Oscar sur sa cheminée, un enfant avec Sandrine Bonnaire et une maison à côté de Paris. William Hurt a également une carrière impressionnante.

William McCord Hurt naît à Washington D.C. le 20 mars 1950. Son père est fonctionnaire au Département d'Etat des Etats-Unis et sa mère travaille pour la société de presse Time Corporation. Au gré des mutations de son père, William Hurt va vivre une partie de son enfance à Lahore (Pakistan), Mogadiscio (Somalie) et Khartoum (Soudan). Après le divorce de ses parents, sa mère se remarie avec le fils d'un célèbre éditeur, fondateur de Time Magazine. Il s'intéresse très jeune au théâtre, à travers le club de l'école dont il est à la fois président et acteur principal. Après le lycée, il s'inscrit à l'université pour suivre des cours de théologie, qu'il abandonne très vite pour s'inscrire à la fameuse Juilliard School, une école de théâtre où il a pour camarade Robin Williams et Christopher Reeve.

Monsieur Oscar

Une fois diplômé, il commence à travailler au théâtre et intègre la Circle Repertory Company, de 1977 à 1989. Ses interprétations successives lui valent déjà des récompenses prestigieuses, tandis qu'il fait en 1980 ses débuts au cinéma dans un film de science-fiction, Au-delà du réel, où il tient le premier rôle. L'année suivante, il est remarqué dans La Fièvre au corps, de Laurence Kasdan, un film noir qui le révèle au grand public. Les Copains d'abord, du même réalisateur, en 1983, confirme sa notoriété et le voit partager l'affiche avec Glenn Close et Jeff Goldblum. La même année, il donne la réplique à Lee Marvin dans Gorky Park. Mais c'est en 1985 que William Hurt donne à sa carrière une nouvelle dimension quand il joue le rôle principal du Baiser de la femme araignée, d'Hector Babenco, un film qui lui vaut à la fois l'Oscar du meilleur acteur et le Prix d'interprétation masculine à Cannes. Son film suivant, Les Enfants du silence, lui vaut une autre nomination aux Oscars. En ce début de carrière, William Hurt tourne peu, mais chacun de ses films est un événement. Il réussit l'exploit d'être nommé aux Oscars pour la troisième fois consécutive, avec Broadcast News, en 1987.

Super-héros

William Hurt va ensuite retrouver son réalisateur fétiche, Laurence Kasdan, dans deux films, avant de tourner Alice de Woody Allen (1990), puis Jusqu'au bout du monde de Wim Wenders (1991). Catalogué comme un acteur "intellectuel", sans doute pour son choix de réalisateurs, William Hurt va ensuite se montrer plus vorace de rôles et apparaître à l'affiche de plusieurs films par an. En 2005, son rôle dans History of Violence de David Cronenberg est court, mais assez intense pour lui valoir une nouvelle nomination aux Oscars, cette fois pour le second rôle, mais aussi une flopée d'autres récompenses. En 2007, il est dans le film événement Into The Wild, de Sean Penn. Par la suite, il alterne entre films d'auteurs et blockbusters, quand il accepte de jouer une des figures clés de l'univers Marvel, le général Thaddeus Thunderbolt Ross, dans L'Incroyable Hulk (2008), ou Robin des Bois de Ridley Scott (2010). Puis il reprend son personnage de Thunderbolt Ross dans Captain America : Civil War (2016), et dans Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame.

A la télévision, il débute en 1977 dans une mini-série nommée Best of families. Puis joue dans quelques téléfilms et des rôles dans Kojak et Frank Herbert's Dune. Son rôle dans la série Damages (2009) est récurrent et lui rapporte des nominations aux Golden Globes et Emmy Awards. Débâcle à Wall Street (2011), c'est une habitude, le voit à nouveau nommé aux Golden Globes, Emmy Awards et autres récompenses professionnelles. On croise à nouveau William Hurt dans diverses séries dans les années 2010 : Bonnie & Clyde, Humans, Beowulf, Goliath et Condor.

Père de famille

William Hurt a été marié à l'actrice Mary Beth Supinger-Hurt entre 1971 et 1981. Mais, en 1980, il commence une relation avec Sandra Jennings. Quand cette dernière tombe enceinte, il divorce d'avec Mary Beth. Ensuite, il a une relation de quelques années avec l'actrice et activiste sourde muette Marlee Matlin, avec laquelle il avait joué dans Les Enfants du silence et qui avait d'ailleurs remporté l'Oscar de la meilleure actrice à cette occasion. Leur relation se termine de façon houleuse.

William Hurt a eu quatre enfants, le premier avec Sandra Jennings, deux autres avec Heidi Henderson, et une fille avec l'actrice française Sandrine Bonnaire, dont il a partagé la vie après l'avoir rencontrée en 1991 sur le tournage de La Peste. Jeanne est née en 1994, mais la relation entre l'acteur américain et l'actrice française se termine au début des années 2000.

Dernières news