Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Saïd Taghmaoui

Biographie

Naissance : Le 19 Juillet 1973

Âge : 48 ans

Métier : Acteur

Pays : France

Ville : Villepinte

Ils sont rares, les acteurs français qui auront fait une véritable carrière aux USA : Jean-Pierre Aumont, Jean Gabin, et puis Said Taghmaoui, révélé par La Haine, et qui tourne tellement dans son pays d'adoption, dont il a désormais la nationalité.

Said Taghmaoui naît à Villepinte, en grande banlieue parisienne, le 19 juillet 1973, dans une famille nombreuse d'origine marocaine (ses parents sont venus d'Essaouira) et grandit dans la Cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois. Pour se sortir d'un avenir limité par son origine sociale, il commence par pratiquer la boxe, depuis son plus jeune âge, espérant devenir un jour professionnel. Il sera même couronné vice-champion de France, dans sa catégorie, en 1990.

Haine

A la même période, il fréquente l'un des groupes de rap pionniers, Assassin, formé autour de Rockin' Squatt, alias Mathias Cassel, fils de l'acteur Jean-Pierre Cassel et frère du comédien Vincent Cassel. Ses nouveaux amis le présentent à Mathieu Kassovitz, un autre passionné de boxe qui gravite dans leur entourage et s'apprête à réaliser son deuxième film, La Haine. Said Taghmaoui vient déjà de tourner dans deux courts métrages, La Haine est son premier long et il remporte trois Césars dont celui du meilleur film, tandis que l'acteur est nommé dans la catégorie Meilleur Espoir Masculin.

Si le film dépasse le cadre du cinéma pour devenir un phénomène de société, Said Taghmaoui a l'intuition qu'il risque de l'enfermer dans un type de rôle très limité. Il décide alors d'apprendre l'anglais pour tenter une carrière internationale. Il joue néanmoins dans Les fantômes du samedi soir (1997) d'Olivier Dahan (La Môme), puis Héroïnes (1997) de Gérard Krawzyck, avec Virginie Ledoyen. En 1998, il a l'opportunité de jouer dans trois films italiens, puis dans Marrakech Express, avec Kate Winslet, qu'il retrouve dans son film suivant, Holy Smoke, de Jane Campion, avec également Harvey Keitel. Les rôles sont minuscules, mais il a entrebâillé la porte du cinéma anglo-saxon.

En cette année 1999, il tourne un dernier film italien et puis son premier blockbuster américain, Les Rois du désert, de David O. Russell. Cette fois, il a un vrai rôle et donne la réplique à George Clooney, Ice Cube et Mark Wahlberg. Le film, qui traite de la guerre en Irak, est un vrai succès, il est même adoré par le président Bill Clinton, qui le projette à la Maison Blanche pour ses amis.

Auréolé de cette exposition à Hollywood, Said Taghmaoui continue pourtant de tourner des films en France. On le voit dans La Taule (1999), Nationale 7 (2000), G@mer (2001), Confession d'un dragueur (2001), l'adaptation française de la série anglaise Absolument Fabuleux, de Gabriel Aghion (2001), Le Petit Poucet (2001) d'Olivier Dahan, Entre chiens et loups (2002) d'Alexandre Arcady.

US Citizen

En 2003, il renoue avec une production anglaise, L'Homme de la Riviera de Neil Jordan, avec des acteurs français et anglais. Mais il n'a pas oublié son désir de devenir un acteur américain, quitte à jouer, le plus souvent, des rôles d'orientaux. A partir de 2004, il va réaliser ce rêve, d'abord dans Spartan, de David Mamet, avec Val Kilmer. Suivent Hidalgo (2004) avec Viggo Mortensen et Omar Sharif (qui en 2006 lui remettra la Pyramide d'or, un prix égyptien récompensant le meilleur acteur issu du monde arabe, en l'adoubant comme son successeur), J'Adore Huckabees (2004) avec Dustin Hoffman, Jude Law, Naomi Watts et Isabelle Huppert.

Ensuite viendront Five Fingers (2005) avecLaurence Fishburne, Les Cerfs-volants de Kaboul (2007), Angle d'attaque (2008) avec Zoë Saldana, Dennis Quaid et Forest Whitaker. En 2008, Said Taghmaoui obtient la nationalité américaine, tout en gardant sa nationalité franco-marocaine. Une reconnaissance administrative qui lui permet de travailler plus facilement à Hollywood, où les syndicats sont chatouilleux sur ce point. En 2009, il tient le rôle principal de Linear, un film musical réalisé par le photographe et metteur en scène hollandais Anton Corbijn, autour du nouvel album du groupe U2, No Line On The Horizon, puis revient aux blockbusters avec G.I. Joe : le réveil du Cobra, avec Channing Tatum, et joue dans un épisode de la série culte Lost : Les Disparus.

De temps en temps, le comédien revient participer à un film français, O Jérusalem d'Elie Chouraki (2006), Kandisha (2009), Djinns (2010), avant de rentrer à Hollywood pour tourner dans des films à grands spectacle, Conan (2011), American Bluff (2014) avec Bradley Cooper, Christian Bale et Jennifer Lawrence, Batman v Superman : l'aube de la justice (2016) avec Ben Affleck et Amy Adams, ou encore Wonder Woman (2017) avec Gal Gadot, Chris Pine et Robin Wright et John Wick Parabellum (2019) avec Keanu Reeves.

Désormais un acteur confirmé, Said Taghmaoui n'a pas oublié pour autant son amour de la musique urbaine, et aime participer à des clips de rap, français (pour Melaaz, Singuila, Niro, Demi-Portion, Nessbeal, Alibi Montana), mais aussi américain (A$ap Rocky), electro (Skrillex) ou reggae (Damian Marley).

Honneur suprême, il a été choisi pour intégrer, à Los Angeles, l'Academy of Motion Picture Arts & Science, qui organise les Oscars et sélectionne les films qui y participent. En outre, il donne la réplique à Kiefer Sutherland dans la série Touch et à Claire Danes dans Homeland, car tant qu'à jouer dans des séries, autant qu'elles soient bonnes.

Dernières news
Saïd Taghmaoui s'en prend à Samy Naceri : "Il faut les épaules pour faire ce métier"
05 Oct 2021 23h20

Saïd Taghmaoui s'en prend à Samy Naceri : "Il faut les épaules pour faire ce métier"

Saïd Taghmaoui a su mener sa barque jusqu'à Hollywood. L'acteur qui vit désormais à Los...
Saïd Taghmaoui révèle l'origine de sa brouille avec "Sa Majesté" Vincent Cassel
03 Juin 2021 21h18

Saïd Taghmaoui révèle l'origine de sa brouille avec "Sa Majesté" Vincent Cassel

De l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas. Les carrières de Saïd Taghmaoui et de Vincent Cassel...
Photos