Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brigitte Bardot : Ses excuses sont loin de faire l'unanimité

Face à l'indignation provoquée par ses paroles, Brigitte Bardot a consenti à présenter ses excuses. Cependant, elle continue d'assumer le fond de sa pensée, même après avoir été plusieurs fois accusée d'incitation à la haine raciale.

Ses paroles ont fait le tour de France en raison de leur violence. Même depuis la Madrague où elle se tient éloignée de tous, Brigitte Bardot n'a pu éviter les réactions indignées provoquées par sa lettre ouverte sur la maltraitance animale. Elle a en effet accusé les Réunionnais de "barbarie" à l'encontre des animaux en évoquant "des réminiscences de cannibalisme des siècles passés" et "une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches". "Les autochtones ont gardé leurs gènes de sauvages", avait-elle ajouté à propos du sort prétendument réservé aux chiens et aux chats ou évoquant les "fêtes indiennes Tamoul avec décapitations de chèvres et boucs en offrande à leurs Dieux". Depuis, à demi-mot, elle a présenté ses excuses via un communiqué publié sur son compte Twitter. "Ile de la Réunion : Mon seul tort est d'avoir fustigé l'ensemble de la population en blessant ceux qui ne blessent pas les animaux. Je leur demande de me pardonner", a-t-elle écrit.

À lire aussi

Dans le communiqué, Brigitte Bardot s'excuse d'avoir ciblé tous les Réunionnais mais elle continue d'assumer ses propos insultants en expliquant que ceux qui sont outrés par des mots devraient l'être encore plus par la maltraitance qu'elle dénonce. Elle en est convaincue le tollé médiatique né de sa tribune permet au moins de mettre de la lumière sur ce qu'il se passe selon elle dans ce département français et qu'elle dénonce depuis vingt-quatre ans.

La pasionaria des animaux qui milite avec sa célèbre Fondation ne veut pas changer sa ligne de conduite, bien qu'elle ait déjà été plusieurs fois condamnée pour incitation à la haine raciale. Avec sa lettre qui, quelle que soit la finalité de son intention, répand sa violence raciste, elle s'est attiré les foudres des élus de la Réunion. Elle a été condamnée par la ministre des Outre-mer Annick Girardin et a poussé le préfet de l'île à saisir le procureur de la République.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Format VNR de "Purepeople.com" avec Ariane Brodier. Interviewée réalisée en juin 2019.
Exclu - Chimène Badi répond à l'interview "La Liste", de Purepeople.com. Mai 2019.
Francis, candidat de "L'amour est dans le pré 2019" - M6, 28 janvier 2019
Compilation des passages d'Anémone dans On n'est pas couché sur France 2 - 4 mai 2019
Jean-Luc Layahe sur C8, le dimanche 7 avril 2019.
Guillaume, finaliste de "Top Chef 10", revient sur son aventure pour "Purepeople.com".
Eric Antoine se confie à "Purepeople" - 1er avril 2019
Jessica Thivenin et Thibault Kuro dévoilent comment ils ont appris la grossesse de la candidate - "Les Marseillais", 10 mai 2019, sur W9
François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay se sont mariés le 7 juin 2019 dans les Pyrénées-Orientales, unis à la mairie de Perpignan avant de célébrer leurs noces au château de Valmy à Argelès-sur-Mer. Story Instagram de Denitsa Ikonomova.
Elodie Frégé a chanté en duo avec Cali Je t'emmène de France Gall lors du mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay le 7 juin 2019 au château de Valmy dans les Pyrénées-Orientales.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel