Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday : Puissant et émouvant pour son grand retour sur scène

Mardi 24 avril 2012, le jour où Johnny Hallyday a retrouvé la vie, celle pour laquelle il est fait : la scène ! C'est le rockeur qui l'a dit hier devant les 2 000 personnes venues l'applaudir à l'Orpheum Theatre de Los Angeles, où il inaugurait sa grande tournée. "C'est formidable de me retrouver ici ce soir avec vous, dans cette ville où ma vie a failli s'arrêter et où ce soir, ma vie recommence."

Ce concert à Los Angeles, où il travaille d'arrache-pied depuis des semaines avec son équipe et Yarol Poupaud, son directeur musical, a certes des allures de tour de chauffe - Johnny parle d'un "showcase rock n'roll" sans les effets spéciaux qu'il nous réserve pour les stades -, mais c'est une date symbolique. Los Angeles, où les médecins lui ont sauvé la vie et où il a trouvé refuge avec sa famille. Los Angeles, dans cette Amérique berceau du rock d'Elvis qui a bouleversé son existence. Johnny Hallyday entame son set, très blues, très rock, par Allumer le feu, et enchaîne quelques-uns de ses plus grands standards comme L'Envie, Gabrielle, Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?, Que je t'aime, Quelque chose de Tennessee... Le rockeur fait preuve d'une facilité quasi-insolente, la voix est là et impressionnante. Après deux heures d'un show scotchant, Anthony Martin de RTL a recueilli les premières impressions du Taulier : "Quand j'ai commencé ce métier, j'avais comme beaucoup de Français le rêve américain. La musique que j'aime, elle vient de là-bas. Me retrouver là, c'est un rêve qui se réalise. Ça rend encore plus nerveux... J'ai chanté dans le pays d'Elvis." Et du Elvis, Johnny en a chanté hier soir devant les 2 000 personnes qui remplissaient ce magnifique Orpheum Theatre. Une ambiance magique qui est au fur et à mesure montée en puissance et a porté le Taulier au sommet de sa prestation. Une heure après le show, la star confie, toujours au micro de RTL : "C'était chaleureux. Je me suis bien éclaté et je pense que les gens aussi."

Beaucoup de Français étaient dans la salle - une centaine de fans français avaient fait le déplacement -, des Américains qui n'avaient jamais vu Johnny sur scène (ils étaient scotchés devant la puissance du chanteur et la ferveur de la salle !), et des amis : Hélène Ségara, Vanessa Paradis, Nadia Farès et son mari, Mathieu Demy , Alexandra Golovanoff et sa famille, Jean-Claude Darmon - le parrain de Joy - et sa compagne Hoda Roche étaient là. Quant au réalisateur Mathieu Kassovitz, s'il a la dent dure contre le cinéma français, il ne manque pas de tendresse pour Johnny : "C'est magnifique ce qu'il balance à ses fans. Il leur donne beaucoup, les yeux dans les yeux, a-t-il déclaré à l'AFP. Ça fait plaisir de voir comme il s'amuse, comme il a envie de faire plaisir aux gens. C'est l'un des artistes les plus émouvants à voir et à entendre". Idem pour une Vanessa Paradis encore sous le charme, au micro de RTL : "J'ai trouvé ça magnifique, très émouvant. C'est vraiment un chanteur incroyable (...) C'était vraiment très, très fort. J'ai passé une soirée formidable."

Au balcon, la ravissante Laeticia - qui était très émue avant le concert et ne pouvait cacher sa joie immense de revoir son mari sur scène - et ses filles, bien sûr, sans oublier Mamie Rock, qui connaît toutes les chansons du Taulier, était avec la famille de Laeticia au complet, son papa André Boudou, son frère Grégory et son épouse ainsi que sa jeune soeur. Les médecins américains qui ont sauvé la vie du rockeur étaient aux premières loges. Pour Johnny, une émotion supplémentaire : "C'était très émouvant. Quand ils me soignaient, je ne pensais pas pouvoir être là aujourd'hui."

Ce concert à Los Angeles, sous la houlette de son nouveau manager Sébastien Farran (qui mène les choses avec brio et à 100 à l'heure !), marque le début d'une grande tournée d'une cinquantaine de dates en France et à l'étranger. Johnny Hallyday chantera notamment à New York, Londres et Moscou. Il sera en France dès le 14 mai à Montpellier avec un show spectaculaire, truffé d'effets spéciaux, et composé d'un tableau rock, rockabilly et symphonique - 70 musiciens classiques le rejoindront sur scène.

Dans un tout autre registre, nos confrères de RTL ont profité d'avoir Johnny Hallyday au micro pour le questionner sur cette information du Canard Enchaîné selon laquelle il lui aurait été notifié, fin 2011, un redressement fiscal à hauteur de 9 millions d'euros. Le rockeur répond : " Je ne confirme rien puisque c'est vous qui me l'apprenez. Je sors de scène, j'ai fait ma musique. C'est ce qu'il y a de plus important."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles