Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le Monde fantastique d'Oz : Carton plein pour James Franco et ses sorcières !

7 photos
Lancer le diaporama

La période Oscars terminée et un mois de février morne (472 millions contre 810 en 2012), les gros studios vont commencer à dégainer leurs premiers blockbusters à l'aube du printemps. Après le cuisant échec de Jack le chasseur de géants (plus de 200 millions de dollars de budgets production et distribution), Le Monde fantastique d'Oz était attendu dans l'arène. Le tentpole Disney (fort d'un budget tout confondu qui dépasse les 300 millions de dollars) avait pour objectif de réaliser au moins 80 millions de billets verts amassés dès son premier week-end d'exploitation, sous peine de revivre le calvaire John Carter, l'un des plus gros flops de l'année 2012.

Emmené par James Franco (devenu un véritable calvaire pour ses voisins à Los Angeles) et trois charmantes sorcières (Michelle Williams, Mila Kunis et Rachel Weisz) sous la direction de Sam Raimi (auteur de la saga à succès Spider-Man), Le Monde Fantastique d'Oz a été vendu comme un grand film familial en 3D et bénéficie de l'appui de la critique. Résultat, 80,2 millions de dollars ont été engrangés dès ce premier week-end, avec plus de 50% des revenus inhérents à l'impressionnante 3D du film. Disney pouvait également compter sur l'attachement du public au Magicien d'Oz, personnage littéraire rendu culte par le film de Victor Fleming datant de 1939. A l'étranger, Oz remporte 69,9 millions de dollars, soit déjà 150 millions au total et déjà la moitié de l'objectif atteint en quelques jours. Une magie qui ne concerne pas tout le monde, on en veut pour preuve Sublimes Créatures. Déjà hors du top 10, le film n'a pas charmé le public américain en accumulant seulement 18 millions de dollars. Il manquerait encore 15 millions à l'international pour permettre au teen-movie romantique d'être un minimum rentable.

Pendant qu'Oz fête avec grand bruit son succès, Jack (et son haricot magique revu et corrigé) fait grise mine. Pas de stars pour le blockbuster (emmené par Nicholas Hoult et Ewan McGregor) et une belle chute en deuxième semaine avec -63 % et 10 millions de dollars en plus, soit un bilan sur le sol américain estimé à 43,8 millions... Un échec cuisant pour Bryan Singer qui s'attelle déjà à la suite de X-Men, Days of Future Past, pour oublier la déroute. Concernant le film, Warner espère attirer de nombreux spectateurs sur les marchés russes et chinois, nouveaux eldorados des majors.

A la troisième place, Arnaque à la carte continue de se maintenir et de surprendre. Avec 6,3 millions de billets verts engrangés pour son cinquième week-end, la comédie portée par Melissa McCarthy et Jason Bateman a déjà allègrement dépassé la barre des 100 millions de dollars (budget estimé à 35 millions) pendant qu'une suite a d'ores et déjà été annoncée. Melissa McCarthy (aperçue dans 40 ans : mode d'emploi) sera prochainement à l'affiche de la comédie policière Les Poulettes, avec Sandra Bullock, sous la direction du réalisateur de Mes meilleures amies, Paul Feig.

Au pied du podium, la réunion Colin Farrell-Noomi Rapace dans Dead Man Down n'a pas fait grand bruit. La première expérience en langue anglaise du réalisateur de Millenium, Niels Arden Oplev se solde par 5,3 millions de dollars récoltés. Infiltré, emmené par Dwayne Johnson, se complaît dans une cinquième place après trois week-ends d'exploitation. L'acteur populaire, bientôt dans la suite de G.I. Joe, rapporte 5,1 millions de dollars pour des recettes estimées à 32 millions sur le seul sol américain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel