"En colère jusqu'à tabasser" : Meurtre de Justine Vayrac, les excès de colère de Lucas L. dévoilés par une amie
Publié le 31 octobre 2022 à 10:41
Par Charlotte Pletcher | Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
Au fil des jours, le portrait de Lucas L., l'homme de 21 ans qui a avoué avoir tué Justine Vayrac, se dessine. Si certains le considèrent comme un jeune adulte bien sous tout rapport malgré des antécédents judiciaires, d'autres ont levé le voile sur le caractère violent qu'il pouvait montrer.
Extrait de "Sept à Huit" © TF1
Justine Vayrac Justine Vayrac Justine Vayrac Justine Vayrac Justine Vayrac
La suite après la publicité

Quelle est la réelle personnalité de Lucas L., le jeune homme de 21 ans qui a avoué aux enquêteurs avoir violé, tué et enterré Justine Vayrac dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 octobre 2022 ? Après ses aveux, nombreux sont les proches à s'être dits choqués par un tel retournement de situation, eux qui croyaient connaître Lucas. Dans un reportage de Sept à Huit diffusé ce dimanche 30 octobre et consacré à l'affaire, Jean-Marie, ancien maître de stage de Lucas, décrit un garçon studieux et volontaire : "Ça ma beaucoup surpris, c'est un gamin que j'ai connu en stage, un gamin très bien qui ne demandait qu'à travailler, pas de souci ! Je n'ai jamais eu de problème avec lui. Je suis choqué parce que je n'aurais jamais cru ça de sa part."

Un autre témoignage est venu néanmoins apporter un aspect un peu moins reluisant chez Lucas : la violence. Contactée par la rédaction de Sept à Huit, une amie de Lucas L. a révélé le "tempérament explosif" du principal suspect de l'affaire. Fan de football, il jouait depuis des années dans le club de Beynat, la ville où il habite et gare à ceux contre qui son équipe perdait : "C'est quelqu'un qui a du mal à gérer ses émotions quand on lui dit non. Quand il joue au foot lorsqu'il perd un match, il peut se mettre en colère jusqu'à tabasser des joueurs de l'équipe adverse."

En août 2020, il est accusé d'avoir mis le feu à l'un des hangars appartenant à son patron de l'époque après qu'il lui a reproché de "passer trop de temps sur son téléphone" pendant les heures de travail. Après un placement en garde à vue et 4 mois de détention provisoire, Lucas L. devait être jugé dans les prochains mois pour ces faits qu'il a toujours contestés.

Depuis le jeudi 27 octobre, Lucas L. a été mis en examen pour "viol, séquestration et meurtre" et placé en détention provisoire après être passé aux aveux. Le déroulé précis de la soirée et les circonstances du passage à l'âge restent encore à déterminer en raison des multiples témoignages recueillis par les enquêteurs. L'autopsie permettra notamment de savoir si Justine a été droguée dans la boîte de nuit, comme elle l'avait soupçonné au cours de la soirée.

Lucas L. reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la clôture définitive du dossier.

Mots clés
Faits divers Mort Meurtre Justice People People France Photo
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Là-haut, tu vas gérer" : Yannick Noah meurtri, vibrant hommage à son ami et célèbre musicien, qui a joué avec les plus grands
"Là-haut, tu vas gérer" : Yannick Noah meurtri, vibrant hommage à son ami et célèbre musicien, qui a joué avec les plus grands
6 mars 2024
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
4 février 2024
Les articles similaires
Jonathann Daval voulait "faire plaisir" à sa mère : sa justification déconcertante, face à la famille d'Alexia qu'il a calomniée
Jonathann Daval voulait "faire plaisir" à sa mère : sa justification déconcertante, face à la famille d'Alexia qu'il a calomniée
11 avril 2024
Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : Ian Bailey, son assassin présumé, "subitement" mort en Irlande
Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : Ian Bailey, son assassin présumé, "subitement" mort en Irlande
22 janvier 2024
Dernières actualités
Dernières news