Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Je n'ai pas voulu parler de ça pendant le tournoi" : Rafael Nadal fait des révélations après Roland-Garros

"Je n'ai pas voulu parler de ça pendant le tournoi" : Rafael Nadal fait des révélations après Roland-Garros
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
15 photos
Vainqueur pour la quatorzième fois de Roland-Garros, Rafael Nadal repousse encore un peu plus les limites de son corps, lui qui est atteint d'un syndrome incurable. Une maladie qui l'oblige à endurer des douleurs insupportables, comme il l'a confessé.

C'est une nouvelle page de l'histoire du tennis qu'a écrit Rafael Nadal hier après-midi sur le court central de Roland-Garros. Face à la surprise du tournoi, le Norvégien Casper Ruud, l'Espagnol de 36 ans s'est offert son quatorzième titre Porte d'Auteuil et rentre encore un peu plus dans la légende de son sport. Désormais à 22 titres du Grand Chelem, deux longueurs devant ses grands rivaux Roger Federer et Novak Djokovic, le tennisman a pu laisser éclater sa joie et son émotion à la fin d'un match qu'il a joué devant tous ses proches en tribunes.

Une quinzaine pas comme les autres pour Rafael Nadal, qui souffre depuis longtemps d'une maladie incurable au pied gauche qui l'oblige à en passer par des traitements bien spécifiques. Atteint du syndrome de Müller-Weiss, le mari de Xisca Perello est victime de douleurs particulièrement intenses depuis le début du tournoi. "Je n'ai pas voulu parler de ça pendant le tournoi par respect pour mes adversaires. Maintenant je peux", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée au Parisien, avant de poursuivre en toute transparence : "Je vais vous avouer que j'ai joué dans des conditions extrêmes. J'ai subi des injections au niveau des nerfs pour couper la douleur dans mon pied. J'ai joué sans aucune sensation au niveau de mon pied gauche. Mon médecin m'a injecté un anesthésiant et je ne sentais plus rien".

J'ai pris le risque de me blesser à la cheville que je ne sentais plus du tout

Insensibilisé au niveau de son pied gauche, Rafael Nadal a pu affronter tous ses adversaires sans que l'on ait la sensation qu'il souffre, mais le risque était particulièrement important pour lui. "J'ai pris le risque de me blesser à la cheville que je ne sentais plus du tout. Pourquoi je l'ai fait ? Roland-Garros est important à mes yeux et ces injections étaient le seul moyen que j'avais de jouer ici", révèle-t-il.

Pourra-t-il jouer à Wimbledon dans quelques semaines ?

Une solution qui s'est avérée payante pour le tennisman, mais à quelques semaines de Wimbledon, il assure qu'il ne compte pas poursuivre l'expérience. "Je ne peux pas dire clairement que j'y serai, mais je veux y aller (à Wimbledon). Mais si le traitement ne fonctionne pas, je ne referai pas ce que j'ai fait pour Roland-Garros. Je le répète, c'était un 'one shot'", conclut-il.

Contraint de jouer sous infiltration et en prenant des anti-inflammatoires, Rafael Nadal a finalement réussi son pari, même s'il s'est avéré risqué. Désormais champion, le sportif espagnol s'avance vers la suite de sa saison avec beaucoup d'incertitudes, mais l'assurance d'avoir une nouvelle fois marqué l'histoire de son sport.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image