Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

"Qui va passer pour une gourde ?" Roselyne Bachelot taclée par son frère, soutien d'Eric Zemmour

"Qui va passer pour une gourde ?" Roselyne Bachelot taclée par son frère, soutien d'Eric Zemmour
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Roselyne Bachelot n'avait pas prévu d'être interrogée sur son frère, au micro de Jean-Jacques Bourdin le 10 décembre 2021. La ministre de la Culture a répondu calmement au fait que son frère avait rejoint le camp d'Eric Zemmour, celui qui qualifie le président de la République de "type pas fini". Jean-Yves Narquin a pour sa part rapidement réagi aux propos de sa soeur.

Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, était l'invitée du vendredi 10 décembre de l'émission Bourdin direct sur RMC/BFMTV. Son domaine a été et est toujours durement touché par la crise sanitaire, les questions sont donc nombreuses. L'animateur a souhaité aussi abordé l'autre sujet incontournable du moment : la candidature d'Eric Zemmour, ex-journaliste et polémiste reconverti en homme politique candidat à la présidentielle. Jean-Jacques Bourdin a demandé à la ministre de réagir aux déclarations du leader du parti Reconquête! sur le président de la République Emmanuel Macron, qu'il a qualifié de "type pas fini" à ce même micro il y a quelques jours. En faisant part de son avis, elle sera aussi interrogée sur son frère, qui n'est autre qu'un collaborateur d'Eric Zemmour lui-même.

Après avoir expliqué son point de vue sur les propos d'Eric Zemmour - "ce n'est pas un combat politique digne" -, Roselyne Bachelot a dû répondre à une question à laquelle elle ne s'attendait visiblement pas. Jean-Jacques Bourdin lui a demandé ce qu'elle dit à son frère, qui est le porte-parole d'Eric Zemmour. Elle a répondu sans ciller : "Dans une famille, il y a des ruptures qui sont définitives." Le présentateur de l'émission n'épiloguera pas sur le sujet.

Le frère en question est Jean-Yves Narquin, et sa soeur et lui sont les enfants de Jean Narquin, chirurgien-dentiste de profession, un ancien résistant et député gaulliste de Maine-et-Loire, mort en 2003 à Angers. Si son fils Jean-Yves Narquin se réclame lui aussi du gaullisme, il est devenu maire FN de Villedieu-le-Château. Aujourd'hui, il est porte-parole d'Eric Zemmour pour sa région Centre-Val-de-Loire. Il s'était fait par ailleurs connaître dans les médias pour ne pas avoir verser à son ex-femme une pension alimentaire de 500 euros mensuels imposée en 2006 par la justice belge. L'homme a été reconnu coupable d'abandon de famille et d'organisation d'insolvabilité. "J'ai quatre enfants dont trois d'un premier mariage, il n'y avait pas de raison que mon ex-épouse leur prenne tout. Aujourd'hui je suis prêt à rembourser ce que je dois", avait-il expliqué au moment de son procès, rapportait Metronews.

L'intervention de sa soeur Roselyne Bachelot et ses propos sont rapidement revenus aux oreilles de Jean-Yves Narquin. Il a fait part de son étonnement sur Twitter et en a profité pour la tacler sévèrement : "J'apprends, par voix de presse, qu'une 'rupture définitive' existe avec ma soeur ??? tu es sûre, Liline ? j'ai, à ce jour, toujours évité de te taper dessus... je ne mélangeais pas tout ! Mais si je sors les missiles, à ton avis, qui va passer pour une gourde ?"

Les repas de famille doivent être mouvementés ! Roselyne Bachelot-Narquin avait également un ex-beau-frère avec qui les positions politiques étaient très divergentes : le frère de son ex-mari, François Bachelot, décédé en 2019, a été un député FN et a dirigé la campagne de Jean-Marie Le Pen à Paris pour les présidentielles de 1988. Pour désaccord, cet ancien compagnon de la députée Yann Piat a été exclu du parti en 1988.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image