Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Audrey Pulvar : le gros coup de gueule de Claire Chazal !

5 photos
Lancer le diaporama

Audrey Pulvar compte un soutien de plus. Et pas des moindres : Claire Chazal. La journaliste a réagi à son éviction de l'antenne d'i>TELE. Dans l'émission "Face aux lecteurs" du journal Le Républicain Lorrain, Claire Chazal n'y va pas par quatre chemins : "Je suis scandalisée. Je le dis très clairement". Pendant deux minutes (voir extrait ci-dessus), la présentatrice des journaux du week-end suit ses consoeurs et fustige cette décision : "J'étais absolument contre le départ d'Anne Sinclair pour raisons similaires, archi-contre le départ de Béatrice Schönberg mariée à Jean-Louis Borloo". Pour elle, ces journalistes montrées du doigt "sont sérieuses, crédibles". Leur indépendance ne peut pas être remise en cause : "Elles savent se mettre dans la peau d'un journaliste quand elles présentent un journal, il n'y a aucune raison de les soupçonner de la moindre collusion, je trouve ça scandaleux, c'est tout !". Le message a le mérite d'être clair.

Jean-Claude Narcy en remet une couche

Animateur de l'émission et confrère de Claire Chazal, Jean-Claude Narcy enfonce le clou : "C'est le principe de précaution, on prend ce principe pour n'importe quoi. Au cas où on accuserait de, on prend les devants ! Ah mais c'est facile ! (...) Je trouve ça nul, c'est d'un autre temps !". Un soutien de plus, donc et masculin cette fois !

Seulement 24 heures après l'annonce de cette mise à l'écart, cette décision ne cesse d'être commentée et critiquée. Un retournement de situation est-il possible ? Difficilement, le sort d'Audrey Pulvar aurait été décidé en haut lieu, dans le bureau de Bertrand Méheut, PDG de Canal +.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel