Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Affaire conclue : Un objet brisé par un expert, Sophie Davant hilare !

Affaire conclue : Un objet brisé par un expert, Sophie Davant hilare !
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Emission "Affaire Conclue", le 20 février 2019. La pauvre Monique a vu son objet être cassé lors des estimations.
16 photos
Lancer le diaporama
Emission "Affaire Conclue", le 20 février 2019. La pauvre Monique a vu son objet être cassé lors des estimations.
Pauvre Monique... Cette participante à "Affaire conclue" a vu une partie de sa cave à liqueurs exploser sur le plateau de l'émission. Et elle n'a pas vraiment pu compter sur le soutien de l'animatrice Sophie Davant.

Mercredi 20 février, dans Affaire Conclue (France 2), Monique a vu l'objet qu'elle faisait estimer se briser sur le sol. Un loupé qui a beaucoup fait rire Sophie Davant.

Monique n'était pas peu fière de vendre sa cave à liqueurs datant de la fin du XIXe siècle et ça peut se comprendre puisque cette dernière était dotée de verres particulièrement beaux. Du moins ça c'était avant que certains finissent leur existence sur le sol du plateau après que la commissaire-priseur Patricia Casini-Vitalis a tenté de démontrer qu'il était aisé de prendre le service avec soi pour piquer-niquer.

Choquée et bouchée bée de voir une partie de son service explosé, Monique a tout de même gardé le sourire face à la commissaire qui s'est confondue en excuses et qui a promis de les remplacer par d'autres verres qu'elle trouvera dans d'autres ventes aux enchères. "Je suis contente, c'est pas moi", a pour sa part déclaré Sophie Davant qui s'est écartée pour rire de la situation.

L'objet finalement estimé à 250 euros est ensuite parti en salle des ventes et la malédiction des verres cassés a failli se poursuivre puisque Pierre-Jean Chalençon a failli en briser un autre. Au final, le service a été vendu à 200 euros.

Encore émue par la casse, Monique n'a pas hésité a raconté en salle des ventes le geste malheureux de Patricia Casini-Vitalis. Mais elle n'a pas eu le soutien qu'elle souhaitait La marchande d'art Caroline Margeridon lui a répondu : "Elle a peut-être cassé deux verres, mais il en manque beaucoup plus et une carafe..." Sympa...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image