Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Jubillar : ces "violations du secret" qui indignent, d'une ampleur inédite" !

Affaire Jubillar : ces "violations du secret" qui indignent, d'une ampleur inédite" !
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Les avocats de Cédric Jubillar se sont insurgés sur la médiatisation de l'affaire, dénonçant notamment les fuites dans la presse sur des éléments d'instruction. Leur client, en détention provisoire, est accablé dans les derniers éléments qui concernent la disparition de son épouse avec qui il était en procédure de divorce.

Le procureur de Toulouse a "déploré" le 6 mai 2022 le "traitement médiatique" de la disparition de l'infirmière de Cagnac-les-Mines Delphine Jubillar, tout en excluant d'enquêter sur de possibles violations du secret de l'instruction, comme le demandaient les avocats de Cédric Jubillar, soupçonné d'avoir tué sa femme disparue fin 2020. "Je souscris entièrement à la réprobation de ces conseils sur le traitement médiatique de cette affaire, dont tous les éléments se retrouvent constamment livrés dans les différents médias", écrit le procureur dans un communiqué. "C'est une situation que je déplore", ajoute-t-il.

Le procureur note, cependant, que la publication dans la presse du rapport sur les lunettes "cassées" de Delphine Jubillar, que citent notamment les avocats de Cédric, a eu lieu deux semaines après que ce document a été versé au dossier, le 11 avril. "À partir de cette date, il était accessible et consultable par les parties", lesquelles ont le droit de communiquer à son propos, indique-t-il. N'ayant pas de "soupçon" sur d'éventuelles violations du secret de l'instruction, il exclut "de diligenter une enquête".

Les avocats de Cédric Jubillar, maîtres Emmanuelle Franck, Jean-Baptiste Alary et Alexandre Martin, avaient écrit au procureur pour lui demander d'enquêter sur la "multiplication" de fuites dans la presse d'informations soumises au secret de l'instruction. "Je ne sais pas qui piétine le secret de l'instruction" mais "ces violations se multiplient", avait déclaré jeudi Me Alary à l'AFP. Il avait mentionné la publication dans la presse d'une expertise psychiatrique concernant Cédric et de celle sur les lunettes de Delphine.

Delphine Jubillar, qui travaillait comme infirmière de nuit dans une clinique d'Albi, a disparu en pleine nuit du domicile familial à Cagnac-les-Mines (Tarn) en décembre 2020. Son mari Cédric Jubillar, avec qui elle était en instance de divorce, est le principal suspect. Il a été mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin 2021. Depuis des mois, les avocats de l'artisan s'insurgent que leur client soit toujours derrière les barreaux, alors qu'ils affirment que le dossier ne contient aucune preuve irréfutable. Les "fuites" qu'ils pointent du doigt accablent en tout cas le prisonnier depuis ces derniers jours. Pour l'accusation, il est clair que le peintre-plaquiste de 34 ans, père des deux enfants de la disparue, est le coupable : selon les avocats des proches de Delphine née Aussaguel, il est indéniable qu'il a commis l'irréparable en réalisant que sa femme avait décidé de reconstruire sa vie avec un autre.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image