Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Margaux Pinot : Alain Schmitt rejugé en appel, le verdict tombe enfin

Affaire Margaux Pinot : Alain Schmitt rejugé en appel, le verdict tombe enfin
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
12 photos
Plus de six mois après que l'altercation entre Margaux Pinot et Alain Schmitt a éclaté, on vient peut-être d'assister à la fin de l'histoire. L'ancien judoka était jugé en appel et le jugement vient tout juste d'être rendu.

C'est une affaire qui a choqué l'opinion publique et qui a bouleversé le petit monde du judo français. Le 30 novembre dernier, on apprenait qu'une violente dispute conjugale avait éclaté entre la championne olympique Margaux Pinot et son compagnon, qui était également son entraîneur, Alain Schmitt. C'est au domicile de la jeune femme de 28 ans, situé au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), que les deux ex amants s'empoignent violemment, jusqu'à réveiller leurs voisins. Après intervention de la police, l'ancien judoka de 38 ans est placé en garde à vue et les deux sportifs vont opposer des versions très différentes de l'histoire à la justice.

Après des prises de positions d'autres sportifs ainsi que de la ministre des sports de l'époque (Roxana Maracineanu), le tribunal correctionnel de Bobigny a finalement décidé de relaxer Alain Schmitt, faute de preuve dans un premier temps. Sauf que l'affaire est relancée en avril dernier lorsque le parquet de Bobigny fait appel et l'entraîneur est rejugé une seconde fois par la cour d'appel de Paris. Ce dernier vient de rendre sa décision et a décidé de le relaxer une seconde fois de faits de violences conjugales sur son ancienne compagne.

C'était beaucoup d'attente, beaucoup de doutes, beaucoup de paroles à encaisser...

Un véritable soulagement pour Alain Schmitt qui s'est exprimé devant la pressé à la sortie du tribunal. "Je pense que je vais peut-être pouvoir vivre normalement", déclare-t-il avec beaucoup d'émotion dans la voix, avant de poursuivre : "C'était beaucoup d'attente, beaucoup de doutes, beaucoup de paroles à encaisser... des choses que j'ai eu beaucoup de mal à encaisser et aujourd'hui je suis soulagé et je pense que je m'exprimerai un peu mieux un peu plus tard".

Heureux du verdict et très soulagé que la machine judiciaire et médiatique se calme, Alain Schmitt se dit satisfait du verdict. Margaux Pinot ne s'est pas encore exprimée de son côté, mais on imagine que la nouvelle a dû être très difficile à entendre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image