Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Agnès Jaoui maman : "Je trouve important que les enfants quittent le nid"

L'actrice et réalisatrice parle de son ressenti de maman.

Lumineuse héroïne du film Aurore, Agnès Jaoui évoque sa vie personnelle dans les colonnes du magazine Télé 7 Jours. Maman de deux adolescents, la comédienne de 52 ans réfléchit à la situation des enfants qui quittent la maison une fois devenus grands, question qui fait écho à son film Aurore : "Ils ont 14 et 16 ans, j'ai encore un peu de temps. Mais je prends conscience que les années où ils étaient petits ne seront plus. C'est un vrai deuil et, en même temps, je trouve important que les enfants quittent le nid. Cela voudra dire que j'ai réussi ma mission", confie-t-elle.

L'inoubliable Betty d'Un air de famille a adopté deux enfants d'origine brésilienne. Dans les pages de Paris Match, elle revenait sur le chemin qu'elle a parcouru pour devenir maman : "L'adoption est un long parcours au cours duquel on doit faire plusieurs deuils... Je n'ai pas choisi d'adopter des enfants grands, je voulais des enfants. Et au fur et à mesure, on se rend compte que c'est encore plus long et plus compliqué d'en avoir des petits... Donc j'ai fini par prendre cette décision, car j'avais déjà attendu huit ans. [...] Je tiens à dire que c'est une expérience extraordinaire."

L'ancienne compagne de Jean-Pierre Bacri, dont elle est toujours la complice artistique – ils étaient ensemble sur les planches pour Les Femmes savantes – travaille sur l'écriture d'un nouveau film avec lui : Place publique (titre provisoire). "Il s'agira d'une sorte de face-à-face entre l'angélisme et le cynisme. Pour l'instant – car rien n'est encore sûr –, on peut dire qu'il y aura une variation autour du thème des nouvelles technologies, de la façon de s'en servir, de la célébrité factice, de tous ces gens qui se photographient les uns les autres, qui foutent le moindre micro-événement sur les réseaux. On va s'en amuser", expliquait Jean-Pierre Bacri à Version Femina.

Aurore, en salles depuis le 26 avril.

Bande-annonce du film Aurore, en salles depuis le 26 avril 2017
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image