Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Alec Baldwin et son tir mortel : agacée par les fuites, une membre de l'équipe pousse un coup de gueule

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
14 photos
Deux semaines après le drame survenu sur le tournage du film "Rust", Alec Baldwin a tenu à donner sa version des faits...mais pas de n'importe quelle manière. Toujours aussi traumatisé, l'acteur s'est contenté de relayer, sur son compte Instagram, un long message écrit par la costumière du western, Teresa Magpale Davis.

Alec Baldwin ne veut plus se taire. Après avoir accidentellement tiré, le 21 octobre dernier, sur la directrice de la photographie Halyna Hutchins, qui décèdera peu après, l'acteur américain a dit ses condoléances sur Twitter et a rappelé l'amitié qui le liait à la défunte. Bien que traumatisé, il a su profiter de ses proches durant Halloween. Le 2 novembre, Alec Baldwin a aussi partagé un très long message écrit par Teresa Magpale Davis, la costumière qui travaillait également sur le tournage du western Rust.

Cette dernière, apparemment très énervée par les informations qui circulent sur les conditions de travail et le manque de sécurité sur le plateau, a mis les choses au clair. Alec Baldwin, en légende, a simplement invité ses abonnés à lire ces paroles avec attention. "Je suis énervée par les histoires qui sont racontées, les informations selon lesquelles nous étions en surmenage dans des conditions de travail dangereuses et chaotiques sont totalement fausses", peut-on lire.

Teresa Magpale Davis va même jusqu'à prendre la défense d'Hannah Gutierrez-Reed, la très jeune armurière du film dont le manque d'expérience a choqué, durant l'enquête. "L'armurière avait appris son métier auprès d'un armurier reconnu et a exercé exactement le même poste sur un tournage similaire un mois avant les faits. Était-elle la personne la plus expérimentée ? Non. Mais nous avons tous exercé un premier ou deuxième boulot".

Ne mâchant pas ses mots, la jeune femme va même jusqu'à discréditer certains de ses collègues, qui ont pris la parole dans les médias. "Les gens qui parlent les premiers dans la presse ne sont pas toujours les plus fiables (...) Les caméramans en question ont essayé de renégocier leur contrat au milieu du tournage, ils voulaient plus d'argent et de meilleurs hôtels", a-t-elle déclaré dans sa longue harangue.

Selon elle, les équipes étaient sensibilisées aux armes à feu par le biais de "plusieurs réunions de sécurité, parfois plusieurs fois par jour". "Notre assistant réalisateur, David Halls, ne s'est jamais montré désinvolte à propos de la sécurité même s'il a pu l'être sur d'autres tournages", a fait savoir la costumière, qui plaide pour plus de transparence sur les tournages et a défendu son collègue, dont le rôle dans cette tragédie a fortement intéressé les enquêteurs.

"Je me battrais à l'avenir pour plus de sécurité autour des armes à feu sur les tournages au nom d'Halyna, pour qu'il n'y ait plus jamais aucun pistolet chargé sur un plateau et pour que nos armuriers aient plus de formations dans ces cas précis où ils ont nos vies entre leurs mains". Et Teresa Magpale Davis de conclure : "VOUS N'ETIEZ PAS LÀ".

La justice n'a pas encore éclaircit tout le mystère autour de cette triste affaire, mais la procureure de Santa Fe a révélé que des poursuites judiciaires pourraient être lancées si des responsabilités sont établies. Une cagnotte a été créée pour aider la famille d'Halyna Hutchins à payer ses obsèques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image