Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Angelina Jolie au bras de Brad Pitt, soutenue par... la chérie de George Clooney

33 photos
Lancer le diaporama
Angelina Jolie et Brad Pitt à Londres le 12 juin 2014.

À Londres dans le cadre d'un sommet sur les violences sexuelles en temps de guerre, Angelina Jolie a reçu un soutien de marque en ce troisième jour. Toujours aussi engagée et volontaire pour cette cause qu'elle défend depuis des années, la star hollywoodienne est arrivée au centre de conférences ExCel où se déroule le sommet, en compagnie de son fiancé Brad Pitt. Ce jeudi 12 juin, entourant le chef de la diplomatie britannique William Hague, le couple hollywood a fait l'événement.

Le très classe Brad Pitt n'était pourtant pas le seul à apporter son soutien à Angelina Jolie. La veille, c'est Stella McCartney qui posait aux côtés d'Angie, avant que cette dernière ne file au 10 Downing Street à la rencontre de David Cameron. Ce 12 juin, sous les yeux d'un Brad Pitt amoureux, fier et concerné, Angelina Jolie a présenté au côté de William Hague un protocole destiné à mettre fin à l'impunité des auteurs de viols dans les zones de conflit. Aux premiers rangs, une invitée importante au regard de l'actualité people : Amal Alamuddin, la fiancée de George Clooney. L'avocate londonienne, très sensible aux questions féminines et tout aussi engagée – à l'instar de sa mère journaliste – ne pouvait manquer de croiser le chemin d'Angelina Jolie, avec qui elle partage de nombreuses convictions.

Le soir venu, Angelina Jolie a voulu sensibiliser encore un peu plus le public, profitant de la projection de son premier long métrage en tant que réalisatrice, Au pays du sang et du miel. William Hague l'a de son côté remerciée de son implication, à la veille de recevoir à ses côtés le secrétaire d'État américain John Kerry. Le chef de la diplomatie britannique a estimé que "l'avenir de la politique étrangère" passait par l'engagement de stars de renommée internationale comme l'actrice américaine. Pour lui, Angelina Jolie "a le pouvoir de parler au monde entier, d'éveiller les consciences, de changer les attitudes". Optimiste, il a conclu : "Les gouvernements comme celui dont je fais partie ont entre les mains des leviers pour prendre des décisions et agir. Et la combinaison des deux peut être formidable."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image