Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Béatrice Dalle : ''L'instinct maternel, pour moi, ça ne représente rien''

Pour ses premiers pas sur scène, Béatrice Dalle ne fait pas dans la demi-mesure. L'actrice incarne Lucrèce Borgia de Victor Hugo, une pièce mise en scène par David Bobée au Festival de Grignan (Drôme). Un challenge pour cette artiste qui clame dans Madame Figaro : "Je me reconnais dans tout ce qui est écrit. [...] Lucrèce, ce sera moi. [...] Je m'identifie à chaque ligne. Tous mes excès, je les revendique. Du moment que je ne touche pas à l'intégrité d'une personne, je fais ce que je veux de ma vie." Le ton est donné, Béatrice Dalle ne mâche pas ses mots et sa liberté de parole est réjouissante. Pour Grazia, elle se confie avec cette même franchise, évoquant son rôle, l'image qu'elle véhicule, ou encore les "bad boys" de son entourage...

Béatrice Dalle est ravie du grand rôle dramatique offert par le spectacle Lucrèce Borgia et aucun des aspects de ce personnage sulfureux ne la choque : "Par exemple, la relation incestueuse que mon personnage entretient avec son fils. Ça m'intéresse, parce que je n'ai pas l'âme d'une mère du tout. L'instinct maternel, pour moi, ça ne représente rien. Je ne veux pas dire que j'ai un instinct incestueux non plus, mais les enjeux de la pièce me correspondent." Son grand ami Dominique Besnehard avait déclaré de son côté au Point que s'il avait dû avoir un enfant, c'est avec Béatrice Dalle qu'il aurait choisi de le faire. Il explique qu'il l'aime profondément même si elle lui en a fait voir de toutes les couleurs : "Elle, je sais qu'elle aurait été une bonne mère. Et quand elle aurait été fantasque, je m'en serais occupé. Un jour, on se l'est dit."

Lucrèce Borgia est une femme qui veut qu'on la voit autrement, un sentiment que Béatrice Dalle ressent : "Après 37°2 le matin, on m'a collé une image archi-sexe et on m'a identifié à une femme facile, alors que je suis toujours restée des années avec mes mecs, que je ne bouge pas une oreille si je suis bien avec quelqu'un. Après, les femmes 'faciles', je les respecte aussi, on fait ce qu'on veut de son corps. Seulement moi, je suis vraiment une amoureuse. Je n'ai rien d'une mante religieuse."

L'interview avec Grazia sera l'occasion pour elle de parler de son nouveau de son ex JoeyStarr, dont elle est restée proche : "Lui, c'est mon super ami. Je ne peux pas concevoir qu'on puisse aimer un homme pendant dix ans et se pourrir dès qu'on est plus en couple." Il devrait d'ailleurs venir la voir sur scène et elle se réjouit d'avoir vu le poète en lui, bien avant que les gens le découvrent autrement que comme un bad boy du rap. Pas de mots cependant sur Guénaël Meziani, qu'elle a épousé en 2005 en prison et dont elle divorce.

Lucrèce Borgia, du 26 juin au 23 août au château de Grignan. Reprise en salle en octobre à la Maison des arts puis tournée mondiale.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Grazia du 20 juin
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel