Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Benedict Cumberbatch en Julian Assange : visionnaire dans 'Le cinquième pouvoir'

7 photos
Lancer le diaporama

Le réalisateur des deux ultimes volets de Twilight, Bill Condon, passe au cinéma polémique via le biopic sur Julian Assange, cofondateur de WikiLeaks. Le film, intitulé pompeusement Le cinquième pouvoir (The Fifth Estate), raconte la création du site qui empilera les scandales diplomatiques à base de documents secrets révélés au grand public, et les ambitions démesurées de son créateur Julian Assange. Un homme traqué, cible des critiques pour les uns, visionnaire et incarnation du droit à l'information pour les autres.

Pour le camper, DreamWorks a enrôlé Benedict Cumberbatch, le talentueux acteur britannique et héros de la série Sherlock, qui continue de s'imposer à Hollywood. Tout en charisme dans la peau du vilain de Star Trek Into Darkness, Benedict Cumberbatch enchaîne les projets sans perdre pied. Avec Le cinquième pouvoir, il pourrait bien signer une prestation forte.

Une performance que devrait pas apprécier à sa juste valeur le principal sujet, Julian Assange. L'informateur et cybermilitant avait qualifié le film de "de scandaleuse propagande pro-américaine" sans même l'avoir vu. En cause, non pas le film, mais plutôt les deux sources sur lesquelles il se base pour mettre en scène son intrigue. D'une part, le très engagé WikiLeaks: My Time With Julian Assange and the World's Most Dangerous Website, oeuvre de Daniel Domscheit-Berg, l'autre cofondateur du site polémique, incarné à l'écran par Daniel Brühl (Inglourious Basterds, Eva). De l'autre, une enquête de deux journalistes du Guardian, David Leigh et Luke Harding, intitulée WikiLeaks: Inside Julian Assange's War on Secrecy.

Du côté de Bill Condon et du studio, on s'est déjà défendu sur la question en assurant que le film ne serait pas à charge contre Assange, mais plutôt fait pour dresser un portrait assez glorieux d'un homme qui osa défier le pouvoir, en fouillant notamment dans les secrets cachés de la plus grande puissance mondiale, les Etats-Unis. Julian Assange, toujours sous le coup d'une extradition demandée par la Suède, vit depuis juin 2012 à l'ambassade d'Équateur à Londres.

Nul doute que la première bande-annonce révélée du Cinquième pouvoir fera écho à l'action d'un autre homme au centre de tous les débats : Edward Snowden. En juin 2013, Snowden rend publiques par l'intermédiaire des médias, notamment du Guardian et du Washington Post, des informations classées top-secrètes de la NSA, provoquant l'ire du gouvernement américain qui l'accuse de vol, espionnage et utilisation illégale de biens gouvernementaux. En effet, Le cinquième pouvoir pose une question sous-jacente dans ces premiers extraits : Assange, à l'instar du cas Snowden, est il un héros visionnaire ou un dangereux traître?

"Le cinquième pouvoir" est prévu pour le 5 décembre en salles. Laura Linney, David Thewlis, Anthony Mackie, Carice Van Houten, Stanley Tucci et Alicia Vikander font partie de la distribution.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel