Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Benjamin Siksou : Que devient l'ancien finaliste de l'émission Nouvelle Star ? (EXCLU)

Benjamin Siksou : Que devient l'ancien finaliste de l'émission Nouvelle Star ? (EXCLU)
Par Yohann Turi Rédacteur
La rage de Xena la guerrière. La sensibilité de Dawson. Le coeur à vif d’Hartley. Bon au pieu comme Buffy…. Après avoir grandi dans une petite maison, dans la prairie bien sûr, Yohann Turi est monté s’installer en la capitale pour devenir un vrai prince de Bel-Air ! Et si demain lui appartenait ?
13 photos
Les téléspectateurs l'ont découvert, guitare à la main, dans la 6e saison de l'émission "Nouvelle Star" en 2008. Finaliste du show, Benjamin Siksou a parcouru bien du chemin depuis ses débuts musicaux diffusés sur M6. Il sort, le 4 février 2022, une nouvelle chanson intitulée "Se revoir à nouveau".

Purepeople : Tu signes un grand retour avec le titre "Se revoir à nouveau"... comment te sens-tu ?

Benjamin Siksou : Un peu épuisé parce que je suis au théâtre en même temps tous les soirs, dans Songe à la douceur, mais c'est une très bonne fatigue ! Et pour la musique, j'ai trop hâte. L'album est fait depuis juillet, il va sortir au printemps, alors c'est une longue période d'attente.

"Se revoir à nouveau" c'est un message adressé au public que tu n'as pas vu depuis longtemps ?

Alors, non... mais il y a un sens large là-dedans. A la base, c'est pour quelqu'un qui est parti. Plusieurs personnes qui ne sont plus là même. C'était un peu une prière profane comme ça, c'est la seule chose qui me venait en tête et en bouche. Mais ça peut être pour n'importe qui qui manque, physiquement, affectivement. C'est le fil rouge de l'album.

Peux-tu nous dire à quoi va ressembler cet album ?

Il y aura 12 chansons et une esthétique particulière, d'où le titre Saxophonia. Je suis allé au bout d'un délire que j'avais depuis une dizaine d'années qui était d'avoir une fanfare. Cette fanfare s'est resserrée, précisée en un ensemble de saxo. Je suis parti de là et j'ai décliné ça dans des chansons de pop française, avec une couleurs particulière, boisée, feutrée.

Comment s'est passé le tournage du clip ?

C'était très particulier parce que j'ai fait appel à mon réalisateur préféré qui s'appelle Roy Andersson. Je le connaissais absolument pas, c'était comme une bouteille à la mer. Lui il a 80 ans et il ne fait plus grand chose mais son producteur assistant, qui a repris la boîte et le studio, a accepté de faire ça avec moi, main dans la main, à Stockholm. C'est un clip qui est à l'image de ses films.

On t'y voit chanter seul alors que personne ne t'écoute...

Comme je parle de quelqu'un qui manque, il y a cette idée de fantômes qui nous entourent. C'est le contrepied de la chanson. Il y a une ambiguïté : est-ce que c'est moi le fantôme ou eux les miens. Il y a deux mondes parallèles qui cohabitent.

Tu as fait quoi pendant cette absence musicale qui a duré 4 ou 5 ans ?

Alors j'ai fait... un confinement ! Mais ça a été à double tranchant. Ça a coupé les ailes de tous les projets en cours. J'étais sur scène aux Folies Bergère, je faisais Le Soulier Rouge, la comédie musicale de Marc Lavoine. On l'a joué un mois mais on s'est arrêté en plein vol. Ça faisait deux ans qu'on travaillait dessus. Et en parallèle il y avait un autre spectacle musical, plus théâtral, c'est Songe à la douceur que je fais en ce moment. On joue de tous les instruments, on chante, on danse, on rit on pleure, c'est assez génial. Et puis à côté, forcément, j'ai écrit, composé, enregistré. Cet arrêt très brutal m'a permis de me recentrer sur mes chansons.

Propos recueillis par Yohann Turi. Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image