Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Booba : Papa serein avec son fils Omar, entre clash et triomphe

Le 28 février, Booba est devenu papa... pour la deuxième fois ! Sa compagne Patricia Cerqueira a donné naissance à un petit garçon, prénommé Omar. B2O dévoile lui-même l'adorable bouille de son fils, comme il l'avait fait pour Luna.

Le duc (ou D.U.C, du nom de son nouvel album) a un héritier ! Il répond au nom d'Omar Yaffa et a été présenté au monde ce samedi 18 avril. Blotti contre le torse tatoué de son papa sur une photo publiée sur Instagram, Omar dort. Une image paisible que Booba légende ainsi : "Étoiles et constellations faites que Omar Yaffa devienne céleste... L'oreiller est sombre, le sommeil est noir." Il y a treize ans, Booba parlait à un autre Omar ("Wesh Omar, finis les cauchemars...") sur la chanson Jusqu'ici tout va bien (extraite de l'album Temps Mort, 2002).

Omar Yaffa a deux grandes soeurs : Luna et Audrey, 1 et 6 ans.

Beaucoup moins heureux, le petit différend qui oppose à Charlie Hebdo. Dans une interview accordée au Parisien, Booba évoque l'attaque terroriste dont le journal satirique a été victime le 7 janvier. À Miami (où il réside) au moment du drame, le rappeur de 38 ans s'est dit "étonné" qu'il n'ait pas eu lieu avant : "Je comprends aussi bien les 'je suis Charlie' que les 'je ne suis pas Charlie'... Je cautionne ni l'un ni l'autre, mais je comprends les deux parties. Ils savent à qui ils ont à faire, les mecs. Ils s'attaquent à l'Islam, ils savent très bien qu'il y a un courant extrémiste, ils savent très bien comment les mecs fonctionnent, ils ont pris le risque de continuer à les attaquer, voilà, quand on joue avec le feu, on se brûle."

"Quand je vois écrit 'Le Coran c'est de la merde, ça n'arrête pas les balles', quand tu lis ça, tu te dis que ce n'est plus la liberté d'expression, pour moi c'est une insulte... Pour moi la liberté d'expression c'est dire ce que tu penses, et qu'on te laisse le dire, c'est pas insulter les gens", ajoute Booba. Le dessinateur Luz, qui a eu vent de ses propos, a réagi.

Son dessin titré Booba n'est pas Charlie a été dévoilé ce samedi 18 avril, dans l'émission Groland.

Booba n'a pas tardé à lui répondre à son tour !

Dans son entretien au Parisien, l'auteur-interprète d'OKLM parle également de ses frictions avec le rappeur Kaaris et JoeyStarr et de l'agression collective menée par Rohff sur un vendeur de sa marque de vêtements Ünkut (avril 2014), ainsi que de la marginalisation de sa musique.

"J'estime que je devrais passer dans les mêmes radios que Francis Cabrel. Si je suis cité dans la Nouvelle revue française, que je rentre n°1 au Top Albums et qu'on étudie mes textes à l'école etc., etc., je devrais être entre Francis Cabrel et Jean-Jacques Goldman... Sauf que non ! On veut pas me mettre au même niveau que 'les bons Français', on va dire. Je suis dans ma petite voie de garage, pépère, avec mes outils et je fais mon bricolage", déclare Booba. Une voie de garage qui rapporte puisque D.U.C, son septième album, est effectivement entré n°1 au Top Albums (ventes physiques et téléchargements fusionnés), et que les 19 titres figurent dans le Top Streaming des 200 chansons (artistes français et internationaux) les plus écoutés en ligne.

Booba se produira le 5 décembre à la Bercy Arena, nom du Bercy rénové.

I.N.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel