Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Box-office US : Brad Pitt court après des zombies et Monstres Academy

7 photos
Lancer le diaporama

La concurrence est rude en tête du box-office américain où un film d'animation et un blockbuster à base de zombies se sont livré un beau combat de titans. Suffisant pour reléguer Man of Steel à la troisième place, Superman accusant une terrible chute qui n'augure pas un horizon des plus radieux pour son studio, la Warner. Pendant ce temps-là, Monstres Academy et World War Z en ont profité pour prendre les commandes et séduire leurs publics.

En tête du BO US, Monstres Academy glane 82 millions de dollars. Le 14e film de Pixar et prequel de Monstres & Cie réalise un meilleur démarrage (sans inflation) que son prédécesseur (62,5 millions de dollars) sorti douze ans plus tôt. Un premier résultat encourageant, même si le film d'animation mettant en vedette Bob et Sulli devra dompter la concurrence pour espérer finir au-dessus des totaux de Monstres & Cie, lequel pointait à 289,9 millions de dollars en fin de carrière sur le seul sol américain. Pour Pixar, c'est également très loin des résultats de Toy Story 3 (110,3 millions dès son premier week-end), plus grand succès du studio d'animation lié à Disney.

Sur la deuxième marche, Brad Pitt et le blockbuster World War Z déjouent les pronostics et défendent leur part de marché. Souvent épinglé par la presse pour les retards accumulés, fin réécrite et conflits sur le plateau, World War Z empoche 66 millions de dollars et devrait bénéficier d'un bon bouche-à-oreille malgré une presse froide et des observateurs lui prédisant vingt millions de moins. Le film, dont le budget environne les 200 millions de dollars, a déjà dépassé la barre des 100 millions de billets verts, grâce aux quelques sorties internationales.

Après avoir réalisé le meilleur démarrage de tous les temps pour un mois de juin, Man of Steel a lourdement chuté en seconde semaine. Même s'il compte 210 millions de dollars et a déjà dépassé le box-office global du dernier film consacré au super-héros, Superman Returns (2006), Man of Steel a reculé de 64,7 % et remporté 41,2 millions de dollars. C'est moins qu'Iron Man 3 (pour une comparaison récente) ou encore The Dark Knight (grand succès de référence) et sa suite The Dark Knight Rises (61 %). Avec l'arrivée de la comédie The Heat (Les Flingueuses en VF) et du blockbuster White House Down la semaine prochaine, Man of Steel aura du mal à résister.

Dans la reste du classement, plus éloigné, This Is The End prend la quatrième place avec 13 millions de dollars, pendant qu'Insaisissables de Louis Leterrier reste à la cinquième place avec 7,8 millions de dollars et surtout une barre des 100 millions attendue le week-end prochain. Nul doute que la cote de Mélanie Laurent aux États-Unis n'a pas fini de grimper.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel