Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Box-office US : Les LEGO, imbattables devant RoboCop et les Monuments Men

7 photos
Lancer le diaporama

L'ouragan LEGO a fait des victimes collatérales au box-office américain. Imbattables, les petites figurines en jaune n'ont fait qu'une bouchée des films étiquettés "spécial Saint-Valentin", de RoboCop et des Monuments Men. Quel culot !

Avec 63 millions de dollars pour sa deuxième semaine d'exploitation, La Grande Aventure Lego continue de passionner le public US. En France, l'attente continue de monter après les bons retours critiques autour du film dont les voix françaises seront celles d'Arnaud Ducret et de Tal. Au BO américain, La Grande Aventure Lego garde le cap, largement premier devant About Last Night, l'un des trois films spécialement sortis dans les salles obscures pour le Valentine's Day.

La rom-com, portée par l'immanquable Kevin Hart (déjà remarqué dans Mise à l'épreuve sorti quelques semaines plus tôt et qui culmine à 117 millions de dollars de recettes) et Paula Patton, réussit tout de même à enregistrer 28,4 millions de dollars, soit le double de son budget initial. Classés respectivement 5e et 7e, Endless Love (une romance avec Alex Pettyfer) et Winter's Tale (fresque romantique avec Colin Farrell, titré chez Un amour d'hiver) ne peuvent se pavaner pour autant. Le premier prend 15 millions de dollars, alors que le second fait un flop avec 8,1 millions de dollars pour un budget de production estimé à 60 millions de billets verts.

Côté grosses productions, RoboCop tente de se maintenir malgré la concurrence. Le reboot du cyberflic comptabilise 25,6 millions de dollars de recettes, soit un quart du budget initial. Il devra donc batailler pour espérer être rentable. Un problème qui ne concerne presque plus George Clooney. L'engagement du réalisateur a payé puisque son Monuments Men encaisse 18 millions de dollars supplémentaires, soit 46 millions en recettes globales pour 70 millions de budget. On tient donc déjà le plus gros succès américain de la carrière de George Clooney en tant que metteur en scène.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel